Tétanos : l’enfant contaminé n’était pas vacciné. Comme le recommande publiquement le Pr Joyeux

Bonjour

Contrairement aux souhaits de l’ARS Centre-Val de Loire l’information a largement franchi les frontières de l’Indre-et- Loire : « Tétanos : rebondissements dans l’affaire de l’enfant contaminé. Son pédiatre est suspendu ».

Et maintenant ? Connu pour ses convictions anti-vaccinales le pédiatre en question est convoqué devant sa juridiction ordinale régionale. En décembre, à Orléans (Loiret). Sera-t-il seul ? Soutenu par des militants ? Les médias (nationaux) seront-ils là ? Sera-t-il condamné et martyr ? L’affaire deviendra-t-elle exemplaire ? Elle pourrait constituer un beau thème du « débat national sur les vaccins et la vaccination » annoncé au cœur de l’été par Marisol Touraine mais dont personne n’entend plus parler.

Elargir la focale

Restons, pour l’heure, sur l’essentiel. Cet enfant âgé de 9 ans n’était pas vacciné contre le tétanos pas plus que contre la diphtérie et la poliomyélite. Trois vaccinations obligatoires. Il a, en juin dernier contacté le tétanos, infection gravissime, pratiquement disparue en France. L’absence de vaccination a été biologiquement confirmée par les meilleurs experts du sujet. Or le carnet de santé de l’enfant indiquait que les trois vaccinations obligatoires avaient bien été pratiquées par le médecin pédiatre de l’enfant.

Deux enquêtes sont en cours, l’une administrative, l’autre pénale, parallèlement à l’action ordinale. Elles répondront aux différentes questions soulevées par cette affaire. Mais cette dernière ne saurait être cantonnée à ce dossier et à l’Indre-et-Loire. Il faut ici élargir la focale et revenir au Pr Henri Joyeux. On sait en effet (au moins depuis août dernier) que ce médecin recommande aux enfants de ne pas vacciner leurs enfants : « Diphtérie-tétanos-poliomyélite : le Pr Henri Joyeux recommande aux parents de ne pas faire vacciner leurs enfants ».

Aluminium et formaldéhyde

Mieux, cette recommandation est publique et fait florès sur la Toile comme on peut le voir ici.

« Dites à votre médecin que vous êtres d’accord pour le vaccin obligatoire DTP, mais que vous attendez la fabrication et la mise à disposition du vaccin trivalent seulement contre Diphtérie Tétanos et Polio, sans adjuvant (aluminium et formaldéhyde. »

Attendre la fabrication et la mise à disposition du « vaccin trivalent DTPolio sans adjuvant ». Attendre combien de temps ? En août nous avions interrogés sur ce thème l’Agence nationale de sécurité des médicaments et les responsables de Sanofi-Pasteur. Réponses convergentes : aucun vaccin de ce type n’est en cours d’homologation  et aucun projet de fabrication de ce type n’est connu dans les milieux de l’industrie vaccinale.

761 000 signatures

En d’autres termes, préconiser d’attendre l’arrivée de ce vaccin « DTPolio  sans adjuvant » équivaut à recommander de ne pas vacciner. Il ne s’agit pas ici d’un pédiatre anonyme exerçant à proximité de Tours (Indre-et-Loire). Le Pr Henri Joyeux  aujourd’hui  devenu le porte-parole  d’un mouvement important et idéologiquement  assez mal défini : sa pétition à l’adresse de Marisol Touraine  revendique 761 000 signatures. Le Pr Henri Joyeux vient de publier : « Vaccins comment s’y retrouver ? » (Editions du Rocher) – 18,90 euros. On le retrouve aussi en kiosque dans la dernière livraison (novembre-décembre) de Nexus (« zéro pub, la réalité pour changer »). Nexus (7,90 euros).

Egalement visé par la juridiction ordinale depuis juin dernier, le Pr Henri Joyeux va-t-il, publiquement, défendre son confrère pédiatre suspendu ?

A demain

2 réflexions sur “Tétanos : l’enfant contaminé n’était pas vacciné. Comme le recommande publiquement le Pr Joyeux

  1. Moi, ce que je n’arrive pas à comprendre, c’est l’individualisme que çà pose. Parce que même si on peut estimer qu’un vaccin fait prendre un risque, individuel, et infime. Même si… ce risque était avéré, prouvé, de quel droit peut-on négliger le bienfait que çà a pour sa communauté. Et par communauté, j’entends « les gens avec lesquels on vit ».
    C’est fascinant, tant d’ardeur égocentrique, chez un praticien de la médecine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s