Alcoolisme : proposition d’armistice sur le front de l’«œnojournalisme». Un doigt de miel dans votre Jack Daniel’s®

Bonjour

Dans quelques jours nous reviendrons à nos habitudes. Reviendra l’interminable mais démocratique débat sur le « projet de loi de modernisation de notre système de santé ». Du moins si le calendrier parlementaire est maintenu. Resurgira alors le combat entre partisans et adversaire d’un amendement à haute valeur polémique  –un amendement qui, pour ses opposants démantèle (« détricote ») la loi Evin dans son volet publicités alcooliques.

Ne pas démanteler

Un compromis sera-t-il trouvé ? Plusieurs responsables associatifs l’espèrent et militent. Ils s’adressent, une nouvelle fois par voie de presse, au président de la République et au Premier ministre. Des « représentants du collectif interassociatif des acteurs de santé opposés au démantèlement du volet alcool de la loi Evin »ont été « reçus par Matignon » le 18 novembre. Explications :

« Cette réunion sollicitée depuis des mois a été organisée quelques jours seulement avant le débat ultime de la loi de Santé à l’Assemblée nationale. Ils ont présenté un projet de texte d’amendement 1 qui permettrait d’inscrire directement dans la loi Evin l’œnotourisme et l’œnojournalisme, et ainsi les sécuriser, puisque tel est l’objectif, sans pour autant la démanteler (l’amendement adopté au Sénat et en Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale fait sortir de la loi Evin la majorité des alcools, ce qui permettra une communication incitative sans aucun contrôle possible).

S’opposer au matraquage publicitaire

 « Cette proposition avait déjà été faite à la présidente de la Commission des Affaires sociales et au cabinet de la ministre de la Santé. Le gouvernement peut encore déposer cet amendement lors du débat à l’Assemblée nationale. Cette proposition constructive démontre à l’évidence que les acteurs de santé publique n’ont jamais été opposés à l’œnotourisme et l’œnojournalisme  mais qu’ils veulent préserver une loi qui protège la santé, en particulier celle des jeunes, et s’opposer au matraquage publicitaire et à la consommation massive qu’elle entraîne. 

« Le gouvernement pourrait ainsi démentir concrètement les propos du lobby de l’alcool qui se targue publiquement du soutien de l’Elysée et de Matignon au démantèlement de la loi Evin, comme le soulignait en Une le journal Les Echos le 18 novembre.  Monsieur Hollande, Monsieur Valls, saisissez-vous de cette proposition équilibrée et juste qui préserve la santé publique. Vous avez les moyens de sécuriser l’œnotourisme en proposant un vote qui limiterait l’augmentation de la consommation d’alcool dans notre pays et ses conséquences : bitures expresses, violences sociales et sexuelles, insécurité routière et, à terme augmentation de la mortalité qui représente déjà 135 morts par jour et 15 000 cancers par an. Monsieur Hollande, Monsieur Valls, saisissez cette main tendue. »

 “It’s not Bourbon. It’s Jack” ®

Le président de la République, le Premier ministre saisiront-ils cette main associative ? Sauront-ils seulement que cette main est tendue ? La guerre dans laquelle est entrée la France laisse-t-elle encore place à la question du combat préventif contre l’alcoolisme ? Les boissons alcooliques, la modification des états de conscience qu’elles induisent, ne sont-elles d’ailleurs pas consubstantielles de l’état de guerre ?

On peut voir actuellement sur les panneaux publicitaires de France des publicités totalement autorisées pour le whiskey dit du Tennessee et de marque Jack Daniel’s ®.  Bouteilles carrées, étiquettes noires. On peut en voir ici quelques fragments expurgés. Elles sous-entendent les nouvelles et incomparables vertus  de l’addition de miel dans cette boisson qui, si l’on se souvient bien, approche un titrage de 40°.

« A little bit of Honey, a whole lot of Jack » ® Servir frais

It’s not Bourbon. It’s Jack” ®

« Chaque goutte est filtrée sur 3 mètres de charbon de bois d’érable. C’est ce qui fait de Jack un Tennessee Whiskey » ®

Signé JACKDANIELS.FR

A demain

1 Voici ce texte :

« Sous amendement sur l’œnotourisme et l’œnojournalisme »

Projet de loi relatif à la santé (n° 2302)

La 1ère phrase du 2ème paragraphe de l’article L3323-4 du code de la santé publique est ainsi modifiée : « Cette publicité, ainsi que les communications ou articles d’œnojournalisme ou relatives à l’œnotourisme, peuvent comporter des références relatives aux terroirs et aux distinctions obtenues, aux appellations d’origine telles que définies à l’article L115-1 du code de la consommation ou aux indications géographiques telles que définies dans les conventions et traités internationaux régulièrement ratifiés. »

Exposé des motifs : « Les professionnels de la filière viticole ont manifesté leur inquiétude quant à une possible limitation de la valorisation des terroirs viticoles, du patrimoine et des métiers liés à la viticulture. Le présent amendement permet de sécuriser juridiquement l’activité de l’œnotourisme et les activités journalistiques qui lui sont inhérentes.

Tout en assurant cet objectif légitime, cette modification législative évite une ouverture totale à la publicité qui entrainerait en premier lieu une incitation à la consommation pour les jeunes. En effet, une ouverture totale de la publicité sur les boissons alcooliques se ferait essentiellement au profit des groupes industriels français et communautaires, pour l’ensemble des boissons alcooliques, et pas uniquement pour les vignobles nationaux. »

2 réflexions sur “Alcoolisme : proposition d’armistice sur le front de l’«œnojournalisme». Un doigt de miel dans votre Jack Daniel’s®

  1. Pour info, le miel est ajouté pour plaire au plus jeunes qui n’aiment pas son goût très fort et lui préfèrent gin, vodka et surtout rhum mélangé avec du jus d’orange. C’est donc une volonté délibérée des marques. A la suite de Jack Daniel’s, d’autres en proposent également depuis quelques mois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s