Le «paquet neutre» est voté in extremis. Le politique sera-t-il toujours allergique à la cigarette électronique ?

Bonjour

Deux voix. L’histoire de la lutte contre le tabagisme retiendra que c’est par deux voix d’écart que la « mesure phare » de Marisol Touraine a été approuvée, dans la nuit du 25 au 26 novembre 2015. Et la même histoire nous dira, beaucoup plus tard, si cette mesure (qui devrait prendre effet en mai 2016) sera autre chose qu’une forme de gadget bien pensant, une initiative sans effet réel sur les malades dépendants que sont les fumeurs chroniques.

« L’Assemblée a approuvé de justesse, mercredi 25 novembre, l’instauration du paquet de cigarettes neutre à partir de mai 2016. Cette mesure était vivement contestée par l’industrie et les buralistes, dont les protestations ont été relayées par les députés de droite tout comme certains socialistes, nous résume l’Agence France Presse.L’amendement de suppression de cette mesure en nouvelle lecture du projet de loi santé a été rejeté par 56 voix contre 54. Pas moins de 17 socialistes ont tenté de supprimer cette mesure phare du texte de Marisol Touraine. Le texte prévoit l’instauration, à partir de mai 2016, de paquets de cigarettes neutres, ayant tous la même forme, la même taille, la même couleur et la même typographie, sans aucun logo. Le nom de la marque continuera toutefois d’apparaître en petit sur les paquets. »

Marisol Touraine isolée

On se souvient peut-être que le Sénat avait supprimé cette disposition du projet de loi santé, proposant à la place de suivre la directive européenne qui prévoit d’accroître la taille des avertissements sanitaires sur les paquets, avant que les députés ne la rétablissent en commission.

De la même manière qu’avec l’amendement détricotant la partie publicité alcoolique de la loi Evin le vote « paquet neutre » a montré à quel point la ministre de la Santé peut être, sur de tels sujets, isolée au sein de sa propre famille politique. C’est là un phénomène troublant dont on peine à mesurer, sinon les raisons, du moins les conséquences. Cette disposition n’a été adoptée que grâce au soutien de cinquante députés socialistes et de six écologistes qui postulent qu’il aura un « effet dissuasif » sur les jeunes et notamment (pourquoi ?) sur les « jeunes femmes ».

 Anti-cigarette électronique

« Soixante-dix huit mille morts du tabac par an, c’est plus de 200 morts par jour. Alors que dans tous les autres pays européens, la consommation de tabac baisse, elle augmente en France », a rappelé Mme Touraine. Mme Touraine est en charge, depuis bientôt deux ans et à la demande du président de la République, d’élaborer un Programme national de réduction du tabagisme. Elle est impuissante face à la volonté gouvernementale et parlementaire  de ne pas augmenter le prix du tabac. Et elle se refuse, avec une redoutable obstination (pour des raisons toujours inexpliquées), à user du formidable levier que pourrait être la cigarette électronique comme outil de réduction du risque tabagique.

Les tristes débats de l’Assemblée nationale n’auront été que la réplique a minima de tous ceux qui ont précédé : une vision par le petit bout de la lorgnette sanitaire opposée à l’expression claire du lobbying des buralistes qui ne défendent ici que les intérêts des cigarettiers. Aucune vision globale de la lutte contre cet esclavage massif qu’est l’addiction au tabac, aucun enseignement tiré des exemples remarquables fournis par la Grande Bretagne, les Etats-Unis ou l’Australie. Aucune analyse politique de ce sujet majeur de santé publique.

Tout, finalement, s’est passé comme si le gouvernement laissait la ministre de la Santé défendre, isolée, une mesure qui lui tenait à cœur mais sans incidence réelle sur les équilibres économiques et fiscaux inhérents  à la consommation de tabac dans notre pays.

Créateur de lien social (sic)

Pour l’heure les géants fabricants de tabac menacent la France d’actions en justice. L’ire des buralistes va monter d’un cran, ces buralistes qui ciblent la ministre de la Santé à grand renfort d’affiches proclamant « oui à la prévention, non à la punition ». Les députés (droite et gauche) des régions frontalières ou des zones rurales continueront à dénoncer le fait que la France va plus loin que la législation européenne et que la puissance publique pousse au développement des « marchés parallèles ». Et tous, sincères ou pas, de vanter les mérites du débit de tabac créateur de lien social (sic) dans de nombreux territoires.

Autant de symptômes qui témoignent du poids collectif de l’addiction au tabac. Sans oublier les vapoteurs qui, en marge du politique,  inventent à leur façon une nouvelle forme, à la fois individuelle et collective, de contestation citoyenne.

A demain

 

8 réflexions sur “Le «paquet neutre» est voté in extremis. Le politique sera-t-il toujours allergique à la cigarette électronique ?

  1. bonjour,
    je crois qu’il y a une petite inversion dans la phrase « Elle est impuissante face à la volonté gouvernementale d’augmenter le prix du tabac », le gouvernement, bercy en tête, l’empêchant plutôt d’augmenter le prix du tabac de façon significative par crainte de l’effet négatif que ça pourrait avoir sur la vente de celui-ci, même crainte à l’égard de la vape bien sûr, grosse menace sur les bénéfices tirée de cette vente du tabac

  2. « Et elle se refuse, avec une redoutable obstination (pour des raisons toujours inexpliquées), à user du formidable levier que pourrait être la cigarette électronique comme outil de réduction du risque tabagique. »
    Oserais-je tenter une théorie? Ceux qui votent pour le paquet neutre et « contre » la cigarette électronique roulent pour big pharma, qui a un peu des sous aussi à investir pour sa paroisse!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s