Météo : Joël Collado n’est plus à la radio. Ce n’est pas qu’une tempête dans un verre d’eau

Bonjour

Vingt et un an ! Joël Collado nouas annonçait le temps depuis vingt et un ans… D’abord sur France Inter – puis sur France Inter et France Info. Une douceur, un calme, une chaleur, un régal. Un ami de la maison. C’est fini. Le prévisionniste a donné, hier dimanche 27 décembre,  son dernier bulletin météo. Cela aurait pu se faire dans la joie, ce n’est pas le cas. Agé de 66 ans, l’homme n’a pas vu venir le coup de torchon : il accuse et parle de « sanction » de la part de la radio publique.

Amertume

Jérôme Collado  avait commencé sa carrière de présentateur météo sur Sud Radio en septembre 1987 avant de rejoindre Radio France en 1994. Depuis cette année-là, il présentait chaque jour depuis Météo France à Toulouse  les bulletins météo des radios du service public

Sur France 3 Midi-Pyrénées, M. Collado a fait savoir qu’il avait été écarté « pour des raisons mystérieuses qu’il ne connaît pas » et dit en avoir été prévenu seulement à la fin de septembre. Une retraite forcée, pour résumer, Radio France n’ayant pas renouvelé son contrat. Personne à la direction de Radio France ne lui a téléphoné pour lui dire que c’était terminé. L’homme se dit aujourd’hui très amer et estime que cette décision- sanction est très injuste. Il reste salarié de Météo-France, il prendra sa retraite en décembre 2016. Ainsi donc peut-on, à Météo-France être payé à ne rien faire.

Incarnation en studio

De son côté, Météo France a affirmé à l’Agence France-Presse que « Radio France voulait faire évoluer le format de la météo » pour qu’elle soit « plus incarnée, avec plus d’interactions entre le journaliste en studio et le prévisionniste ».

Or, Joël Collado officiait depuis Toulouse. « C’était compliqué, il fallait des prévisionnistes qui soient en Ile-de-France », a poursuivi Météo France, précisant que M. Collado était « proche de la retraite », n’était « pas licencié et continuerait à percevoir son salaire de Météo France » (voir plus haut)

Dindons

C’est Elodie Callac, (remplaçante de Jacques Kessler) qui faisait déjà partie depuis 2013 de l’équipe météo sur France Inter et France Info qui présentera désormais les bulletins météo de la semaine. « Elodie Callac sera en direct une grosse partie de la journée et en studio, ce qui n’était pas possible avec Joël Collado », a expliqué Michel Polacco, secrétaire général de l’information de Radio France.

M. Polacco ne nous dit pas ce qu’est une météo plus incarnée que celle annoncée par Joël Collado. Disons le autrement : l’impression, après tout ce temps passé ensemble, que l’on ne nous en dit pas assez. Ou beaucoup trop. Une mauvaise farce. Avec les « Dindes fermières de Loué », écoutez, une dernière fois Joël Collado.

A demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s