Alcoolisme, Claude Evin et Marisol Touraine ; «Sept pintes de bière maximum par semaine»

Bonjour

Oublions un instant la cinglante leçon donnée par un ancien (Claude Evin) à l’actuelle (Marisol Touraine) ministre de la Santé. Et observons, une fois encore, de quelle manière l’impayable pragmatisme britannique traite de santé publique.

Aujourd’hui c’est d’alcool dont il s’agit. Sally Davies vient de prendre la parole. Sally Davies ? Professor Dame Sally Davis plus précisément, une sorte de Directeur Général de la Santé en majesté. Elle vient de prendre la parole sur ce sujet crucial. Si la Grande Bretagne (à la différence de la France) parvient à réduire le poids de son addiction au tabac, elle demeure victime (comme la France) d’une consommation globale de boissons alcooliques contraire aux intérêts de la santé publique. Professor Dame Sally Davis le sait et elle le dit. Mais elle le dit de manière à être entendue. C’est toute la vertu du pragmatisme.

Sept pintes par semaine

En clair : « Pas plus de sept pintes de bière hebdomadaires ». Et la BBC amplifie le message – avec une remarquable vidéo sonore de moins d’une minute dans laquelle tout est dit : “Alcohol limits cut to reduce health risks”.  L’Agence France Presse nous précise que les dernières recommandations britanniques en la matière dataient de 1995. Depuis vingt ans le maximum hebdomadaire raisonnable était fixé à vingt-et-une « unités » (10 millilitres d’alcool pur, soit une demie pinte de cidre ou de bière, un verre de vin ou 25 ml d’un alcool dit « fort »).

Pragmatisme encore : il est aussi désormais suggéré aux Britanniques de ne pas consommer d’alcool quelques jours par semaine (sans pour autant se rattraper sur deux ou trois jours), de boire plus lentement, en mangeant et en alternant avec de l’eau.

Pragmatisme toujours : « Boire de l’alcool régulièrement représente un risque pour la santé de tout le monde, mais, si les hommes et les femmes limitent leur consommation à un maximum de 14 unités par semaine, ils maintiendront le risque de maladie bas » explique Dame Sally Davies.

Pragmatisme enfin : les recommandations sont simplifiées pour les femmes enceintes qui ne devraient pas boire du tout d’alcool durant leur grossesse. Les conseils en vigueur jusqu’alors stipulaient que, si elles décidaient de consommer de l’alcool, elles devaient se limiter à une ou deux unités, une ou deux fois par semaine.

Sous couvert d’œnotourisme

Retour dans l’Hexagone. Claude Evin déclare que la loi de « modernisation de notre système de santé » portée par Marisol Touraine est « un échec total sur l’alcool ». Elle ruine selon lui ce qui avait été construit il y a un quart de siècle grâce à la loi qui, depuis, porte son nom.

«  Sous couvert d’œnotourisme, on pourra promouvoir n’importe quel produit. On a introduit dans la loi une fausse distinction entre publicité et information qui permettra de présenter le vin ou d’autres alcools comme un produit attractif. On verra, à l’heure où les jeunes sont devant la télé ou le samedi soir au cinéma, des pubs estampillées terroir pour des vodkas polonaises ou du whisky écossais. Les grands vainqueurs de ce recul sanitaire seront les publicitaires qui lorgnent ce marché gigantesque et les vendeurs de bières et d’alcools forts, qui vont s’engouffrer dans la brèche. »

Pourquoi ne pas, simplement, gratuitement, sous-titrer en français la vidéo disponible sur le site de la BBC ?  Et la diffuser autant que faire se peut sur les écrans de télévisions et dans la galaxie en expansion des réseaux sociaux. On pourrait même imaginer un accord sur ce point entre Marisol Touraine et Claude Evin.

A demain

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s