Cannabis et cigarette électronique : le coup de théâtre tabacologique du Pr Dautzenberg

Bonjour

C’est un fait marquant dans la jeune histoire française de la politique de réduction des risques. Le Pr Bertrand Dautzenberg 1 est un spécialiste hospitalo-universitaire bien connu de pneumologie et de tabacologie. Il s’est publiquement prononcé, jeudi 14 janvier, en faveur d’une « dépénalisation encadrée » du cannabis. Il a, dans le même temps, fustigé la pratique toxique consistant à le mélanger au tabac. Cette initiative commence à être reprise dans les médias d’information générale. Ici ou là on s’indigne qu’un professeur de médecine puisse tenir un tel discours perçu, de loin, comme laxiste quand d’autres le taxent d’empirique.

« Dans les pays développés, il est frappant d’observer que plus la législation est répressive, plus la consommation est importante », a déclaré le pneumologue engagé depuis longtemps dans la lutte contre le tabagisme. Il s’exprimait lors d’une conférence de presse annonçant le 20e Congrès de pneumologie de langue française qui se tiendra dans quelques jours à Lille. Le Pr Dauzenberg  présentera lors de ce congrès le détail de sa proposition en faveur d’un cannabis « légalisé et  propre » – soit le moins dangereuse possible.

Le pis-aller de la vaporisation

Ce nouveau partisan raisonné de la cigarette électronique a fait un long parcours sanitaire, de la pneumologie à l’addictologie et à la réduction des risques. Il dénonce aujourd’hui publiquement l’utilisation répandue du tabac dans les « joints » en France. Il suggère aux consommateurs de fumer plutôt des feuilles de cannabis (comme cela se fait en Hollande) ou d’avoir recours aux plantes à fumer (mentionnées dans la nouvelle directive sur les produits du tabac). « C’est quelque chose qui est tout à fait possible et qui est légal en France », croit-il pouvoir assurer.  Il présente encore comme un pis-aller  l’utilisation du cannabis par vaporisation (une pratique très courante aux États-Unis). « S’il n’y a plus de fumée, il y a beaucoup moins d’effet toxique, dit-il.  Attention toutefois : sur le marché nord-américain légal, ces systèmes sont bien étiquetés et bien expliqués or il n’en est pas de même en France où la modification du profil des produits inhalés reste à surveiller ».

On sait la schizophrénie française : selon des estimations de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies 17 millions de Français ont expérimenté (au moins une fois dans leur vie) le cannabis ; 4,6 millions l’utilisent au moins occasionnellement et 1,4 million régulièrement. Les ventes ont augmenté de 20% depuis 1991 alors même que la consommation est prohibée.

Valérie Pécresse

Pour le pragmatique Pr Dautzenberg il faut désormais aller vers la dépénalisation « avec un cadre précis prenant en compte les expériences des autres pays » et en « supprimant les formes les plus dangereuses ». A ce titre il dénonce tous les « cannabis de synthèse » (une centaine) commercialisés sur Internet.

A l’autre extrémité su spectre : Valérie Pécresse. La nouvelle présidente de la région Ile-de-France maintient sa volonté de faire pratiquer, par des médecins, des tests salivaires de dépistage du cannabis dans les lycées d’Ile-de-France – des lycées « bulle de sécurité », vidéo-surveillés afin d’éloigner les dealers. En dépit des très nombreuses  critiques de spécialistes Mme Pécresse a, jeudi 14 novembre, annoncé  sur France info, leur mise en place prochaine.

A demain

1 Disclaimer : Nous avons, avec Le Pr Dautzenberg, publié en 2007 « Tout ce que vous ne savez pas sur la chicha » Dessins de Charb ; éditions Margaux-Orange.

5 réflexions sur “Cannabis et cigarette électronique : le coup de théâtre tabacologique du Pr Dautzenberg

  1. Bé personnellement , cela fait des années que je  » milite  » pour la dépénalisation du cannabis , et je salue la prise de position de notre confrère . Je suis navrée de constater encore une fois l’attitude bien pensante de politique quant à des mesures ( repression , chasse aux consommateurs , … ) . La loi de séparation de l’eglise et de l’état existe depuis 111 ans … peut être serait il temps d’en promulguer une sur le fossé qui existe entre les gens de terrain et les politiques …

  2. @J lebreton : Bien dit.
    Je dirais même qu’il est grand temps de faire une loi qui annule cette loi vichyste de 1941 autorisant l’industrie pharmaceutique à contrôler la délivrance des plantes et leur remplacement par des produits de synthèses chimique hautement nocifs à l’homme, les animaux, la nature…..

    bien à vous dans cette guerre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s