Suicide de Pompidou : la «première note» de la mission voulue par Martin Hirsch est rendue publique.

 

Bonjour

Un mois après le suicide du Pr Jean-Louis Megnien on attendait une prise de parole et des décisions de Marisol Touraine. La ministre de la santé n’a pas parlé mais une « première note  vient d’être rendue publique par Le directeur général de l’AP-HP, Martin Hirsch et le doyen de la faculté de médecine Paris Descartes, Gérard Friedlander. On se souvient que ces derniers avaient, à la suite de ce suicide par défenestration  confié une « mission » à Madame Marie-Sophie Desaulle, au Pr Patrick Hardy et au Pr Didier Houssin.

MM Hirsch et Friedlander  avaient souhaité « disposer d’une premier note avant la fin du mois de janvier, si possible autour du 15 janvier, permettant de déterminer si des premières décisions doivent être prises au vu des premiers constats ».

Louable souci de transparence

Cette note a été remise le 16 janvier et Martin Hirsch et Gérard Friedlander ont décidé (après l’avoir transmise au directeur général de l’Agence régionale de Santé d’Ile-de-France d’une part, à la Ministre de la santé, des affaires sociales et du droit des femmes et la Ministre chargée de l’enseignement supérieur d’autre part) de la rendre publique. C’est là un louable souci de transparence – qui permet de prévenir les fuites, toujours désagréables, ici immanquables.

Martin Hirsch et Gérard Friedlander « remercient les trois membres de la mission d’avoir pu produire une première note d’étape dans les délais souhaités,  après avoir procédé à une vingtaine d’auditions et de poursuivre cette mission, comme il était convenu, avec de nouvelles auditions déjà programmées ».

Conflits d’intérêt

On pourra lire cette note et ses annexes ici :

NOTE D’ÉTAPE SUR LA MISSION RELATIVE AUX CONFLITS À L’HEGP

Sa lecture est, à bien des égards, éclairante. Nous la commenterons sous peu. On sait que, contrairement à ce que la direction générale de l’AP-HP avait initialement annoncé,  les trois auteurs de cette note ne sont en rien « extérieurs à l’AP-HP ». Certains, sans le groupe des « Amis de Jean-Louis Megnien »  évoquent aussi des conflits d’intérêts, accusations à laquelle ils ne pourront pas ne pas répondre au plus vite et de manière argumentée. Dans un souci élémentaire de transparence.

A demain

 

3 réflexions sur “Suicide de Pompidou : la «première note» de la mission voulue par Martin Hirsch est rendue publique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s