Vaccin «DTPolio» : Marisol Touraine a entendu le Pr Henri Joyeux. Reste la question de l’aluminium

Bonjour

Caméras et transparence vaccinale. Aujourd’hui la presse était interdite de réunion mais les journalistes disposent, depuis peu, d’un communiqué. C’est le résumé officiel de Marisol Touraine qui avait convoqué, pour la présider, une réunion avec les fabricants de vaccins et le Comité de vaccination du LEEM. Objet : obtenir de ces industriels qu’ils formulent des propositions concrètes pour lutter efficacement contre l’incurie qui prévaut depuis plus d’un an dans le secteur de la production et de la distribution des spécialités vaccinales.

Insupportable

Pour la ministre il est clair que la situation engage pleinement la responsabilité des industriels. La ministre a déclaré, en ouverture, devant ces industriels :

« Il est insupportable et inacceptable que nos concitoyens ne puissent pas accéder à certains médicaments essentiels, dont des vaccins, en raison d’aléas de production industrielle. Pour résoudre cette situation, j’ai pris moi-même, en tant que ministre de la Santé, des engagements forts, dans le Plan d’action pour la rénovation de la politique vaccinale. J’attends de vous des engagements à la hauteur de l’enjeu : la santé des Français. »

On ne connaît pas, par définition, la teneur des échanges mais la ministre indique qu’au cours de la réunion, les fabricants de vaccins et le Comité de vaccination du LEEM ont pris, notamment, différents engagements suivants (extraits du communiqué officiel) : « communiquer régulièrement l’état des stocks (…) ; mettre en œuvre des plans de gestion des pénuries (…) ; continuer d’investir en Europe (…) ; (…) »

Inacceptable

Ce n’est pas tout. On peut lire dans le communiqué de presse que la ministre « a exprimé la volonté que puissent être mis à disposition des Français qui le souhaitent des vaccins trivalents ». C’est là un point important qui cristallise la nouvelle forme des oppositions à la vaccination.

Par vaccin « trivalent » on entend le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite ; soit un vaccin qui réunit les trois vaccinations aujourd’hui obligatoires en France. Mais c’est aussi, pour diverses raisons, un vaccin que l’on ne trouve pas sur le marché français. (Une situation que dénonce la « Ligne nationale pour la liberté des vaccinations »). Il n’existe donc, en pratique, aucune solution pour les parents qui souhaiteraient ne respecter que les obligations vaccinales. Aucune sauf une : les enfants allergiques à la vaccination contre la coqueluche (à cause d’une hypersensibilité à l’un des constituants du vaccin) peuvent avoir accès au DTVax® (vaccin diphtérique et tétanique) associé à l’Imovax Polio®. Or leDTVax® n’est plus disponible (rupture de stock) depuis janvier 2015.

Inaudible

On peut voir ici les explications que nous avait donné l’ANSM en août 2015. En exprimant « sa volonté que puissent être mis à disposition des Français qui le souhaitent des vaccins trivalents » Marisol Touraine fait un geste politique qui ne sera très vraisemblablement pas suivi d’effet industriel. Elle peut donner l’impression de céder à la principale revendication du Pr Henri Joyeux, héraut médiatique des nouveaux anti-vaccinaux. Dans une pétition adressée à Marisol Touraine (qui aurait réuni près de 800 000 signatures) il réclame précisément la mise à disposition des parents qui le souhaitent le seul vaccin « DTPolio ».

La ministre de la Santé qui aurait, enfin, entendu le leader des néo-antivaccinaux ? Ce serait trop simple. Car le Pr Joyeux veut aussi que ce vaccin « DTPolio » soit « sans aluminium ». Soit la grande question des adjuvants…. On ne connaît pas la position de la ministre sur ce point. Les caméras ne posent pas de question.

A demain

8 réflexions sur “Vaccin «DTPolio» : Marisol Touraine a entendu le Pr Henri Joyeux. Reste la question de l’aluminium

  1. Le kit DTvax+imovax polio est aussi à la disposition des parents qui ne voudraient que satisfaire aux obligations, et ce pour « convenance personnelle ».
    Le DTvax est remplacé depuis mai par un vaccin nord américain.
    Il y a donc bien une solution pour les parents qui ne veulent pas des recommandations, même si le fait de commander le kit au labo est un peu plus contraignant que de se rendre en pharmacie directement.
    D’ailleurs, les Larère avaient obtenu ce kit, mais ont ensuite refusé de l’utiliser.
    En fait, les antivax purs et durs (par opposition à une néo-antivax à la Joyeux) ne veulent ni du kit, ni du DTP, ni d’aucun autre. Mais il est plus commode de prétendre qu’on souhaite, comme par hasard, le seul et unique vaccin qu’on ne peut plus trouver que d’admettre une opposition généralisée à la vaccination.
    Ces antivax purs et durs seront d’ailleurs les premiers à râler sur les autres constituants du DTP sans alu si celui-ci devait être remis à disposition, dans une fuite en avant qui masquerait très mal le but ultime (refuser TOUS les vaccins).
    Enfin, l’opposition de Joyeux à l’alu est affaire de circonstance et de récupération. Il ne monte au créneau que lorsqu’il est question de vacciner des enfants contre des maladies sexuellement transmissibles (hépatite B et HPV), tout en enrichissant son argumentaire de choses qu’il trouve ça et là, pour ratisser au plus large . Mais il est amusant de noter que lors d’une campagne électorale, Touraine avait affirmé qu’il était normal que les parents puissent disposer de vaccins sans alu. On connait donc la position de la ministre sur ce point à ce moment. On ne sait pas si elle a changé d’avis ou si elle a oublié.

    • voilà comment se pervertit une société la population en a marre de se faire prendre en otage par les lobbies pharmaceutiques et les laboratoires

  2. Pour information:Depuis 40 ans, des chercheurs (notamment de l’Institut Pasteur) attirent l’attention des pouvoirs publics sur la dangerosité des sels d’aluminium utilisés dans les vaccins.

    Depuis 40 ans, le phosphate de calcium est reconnu comme adjuvant vaccinal sûr et efficace par le milieu
    scientifique. Aucune étude ne remet en cause ces travaux.

    Le phosphate de calcium est un produit naturel abandonné car trop cher pour les laboratoires…J’aimerais que la politique retrouve son sens noble initial, pour faire respecter l’éthique des meilleurs traitements médicamenteux,voir manuels…. au profit du monde afin de protéger La Vie.Le seul domaine qui ne devait pas être commercial est la santé.cela devrait être un domaine de recherche et de joie que l’humanité devrait perfectionner encore et toujours….On va y arriver!!!!commençons par ré ouvrir les herboristeries…
    A partager.

    • continuons la lutte jusqu’à ce que l’on soit entendu ; les adjuvants sont aussi importants à mes yeux il faut traiter les problèmes dans le m^eme temps

  3. Contrairement à d’autres mouvements, la Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations ne déplore pas particulièrement l’absence d’un vaccin trivalent anti-DTP sur le marché français. Ce qu’elle déplore est l’obligation d’être vacciné, fût-ce contre une seule maladie, a fortiori contre des maladies disparues ou hautement improbable. La question des adjuvants est dès lors secondaire.

  4. « La politique qui vise à garder la confiance des marchés perd la confiance du peuple. »
    (Pierre Bourdieu – 1930 ) Médicaments contenant de l’aluminium et aujourd’hui de l’oxyde de titane ! … Le peuple n’a plus confiance en ses politiques ….

    « La politique n’est pas là pour faire le bonheur des hommes. Elle est là pour combattre le malheur – et elle seule, à l’échelle d’un pays ou du monde peut le faire efficacement. »
    (André Comte-Sponville -1952)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s