Zika : le virus est en Europe, Marisol Touraine déconseille les voyages aux femmes enceintes

Bonjour

C’était un virus tenu depuis un demi-siècle pour ne pas être dangereux ; c’est désormais un virus qui inquiète le monde. Zika n’a pas muté mais le monde prend la mesure de ses effets cytotoxiques sur les fœtus lorsque les femmes enceintes sont infectées. C’est là une problématique nouvelle à laquelle est brutalement confrontée la science virologique. C’est aussi une affaire aux confins de la religion catholique dans la mesure où l’épidémie sévit actuellement dans des pays d’Amérique latine qui opposent des freins parfois considérables à la pratique de l’interruption médicale de grossesse, fût-elle justifiée par des raisons médicales.

Couvertures médiatiques

La dynamique épidémique américaine et les flux aériens étant ce qu’ils sont les premiers cas de personnes infectées par Zika sont depuis peu signalés en Europe. Ils commencent à faire l’objet de couvertures médiatiques dans les pays concernés. Le Royaume-Uni, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, le Danemark et la Suisse ont ainsi confirmé sa présence chez des personnes rentrant d’Amérique latine. Aucune infection n’a toutefois été rapportée chez des femmes enceintes.

Nous sommes aussi au moment où les responsables politiques prennent le relais des autorités sanitaires. Aux Etats-Unis le président Barack Obama en appelle désormais publiquement  à des actions urgentes comme le rapporte la BBC . C’est, clairement, un message politique : insiste sur la nécessité de parvenir à mettre au point au plus vite une méthode de diagnostic rapide ainsi que des outils thérapeutiques et vaccinaux.

Christiane Taubira

En France c’est Marisol Touraine, ministre de la Santé, qui vient de prendre la parole. Elle l’a prise sur France Info où elle était pour l’essentiel interrogée sur le départ du gouvernement de sa collègue Christiane Taubira et sur sa position quant à la déchéance de nationalité (sujet sur lequel elle s’était rarement exprimée), la parité gouvernementale, la fin de vie (un « bouleversement », une « avancée historique»), les soins palliatifs, les violences faites aux femmes  et, plus généralement, sur l’identité de la gauche au gouvernement. Mais c’est sa position sur Zika que retiendra, finalement, en titre, France Info : « Virus Zika : Touraine recommande aux femmes enceintes de différer leurs voyages en Martinique, Guyane ou TOM ».

 « Cette épidémie est sérieuse (…) Dans des cas limités, la maladie peut être très grave avec des effets neurologiques, et, pour les femmes enceintes, des complications, des malformations pour leur bébé. Je veux dire très fortement…. Des femmes qui sont en métropole sur le territoire français et qui ont prévu d’aller en Guyane, en Martinique ou dans les territoires d’outre-mer, si elles sont enceintes, je leur recommande de différer leur voyage. Je le dis très fortement. Il y a un enjeu de santé publique. »

Recommandations actualisées

On peut penser que ce conseil dépasse les seuls départements et territoires d’outre-mer et concerne l’ensemble des pays du continent américains aujourd’hui touchés par l’épidémie. La ministre de la Santé n’a fait ici que résumer quelques-uns des conseils, très clairs, formulés dès le 22 janvier  par la Direction générale de la Santé au vu des premiers cas autochtones dans les îles de Guadeloupe, Martinique et Saint-Martin, dans les Caraïbes, ainsi que sur le littoral de la Guyane. Mme Touraine n’a pas précisé où ces informations actualisées 1 peuvent être consultées. Aux Etats-Unis (où la FDA réfléchit à des mesures concernant les donneurs de sang) les conseils sont disponibles  sur le site des CDC : « Zika Virus ». On  trouve, en France, des données générales sur le site de l’InVS : « Zika ».

A demain

1 Voici les mesures et recommandations de la DGS en date du 22 janvier :

Pour les femmes enceintes ou ayant un projet de grossesse et pour les femmes en âge de procréer vivant dans les zones touchées par une épidémie Zika, une information spécifique sur les malformations congénitales et les autres complications pouvant survenir lors d’une infection par le virus Zika sera assurée par les professionnels de santé. Un suivi médical et une prise en charge renforcée seront mis en place pour toutes les femmes enceintes dans les zones d’épidémie.

En cas de découverte à l’échographie d’anomalies congénitales, il sera nécessaire de procéder rapidement à un bilan pour en définir la cause. La patiente sera alors orientée vers un Centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal (CPDPN) pour une évaluation étiologique et pronostique de l’affection fœtale dont les conséquences possibles lui seront expliquées.

Il est recommandé aux femmes enceintes ou ayant un projet de grossesseet ayant le projet de se rendre dans des zones où sévit le Zika, d’envisager un report de leur projet de voyage, ou, en tout cas de consulter un médecin avant le départ pour être informées sur les complications pouvant survenir lors d’une infection par le virus Zika . Si elles ne peuvent ou ne veulent différer leur voyage, elles doivent renforcer les mesures de protection anti-vectorielles et les bonnes pratiques relatives à l’utilisation des produits insecticides et répulsifs.

 

 

Une réflexion sur “Zika : le virus est en Europe, Marisol Touraine déconseille les voyages aux femmes enceintes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s