Tabac : passé le 20 mai 2016 , les buralistes pourront «écouler leurs stocks». Et après ?

Bonjour

« Ecouler les stocks » est une formule qui aura douloureusement marqué l’histoire française de la santé publique. Trente ans plus tard, on la retrouve dans le monde du tabac. L’affaire remonte à la mi-novembre. Soit quelques jours avant l’adoption (par deux voix d’écart…) du « paquet neutre » ; disposition-phare de la loi de modernisation de notre système de santé. Plusieurs députés Les Républicains avaient déposé différentes questions écrites quant à l’impact de cette mesure sur le train de vie des buralistes. Il s’agissait  de MM Alain Marty (Moselle), Michel Heinrich (Vosges), Laurent Wauquiez  (Haute-Loire), François Vannson (Vosges) et Jean-Claude Bouchet  (Vaucluse).

Retard gouvernemental

Ils viennent de recevoir une réponse identique. On y retrouve le fléau du tabagisme et le retard mis par le gouvernement à mettre en œuvre ce que le président de la République a annoncé il y a plus de deux ans déjà :

« Au-delà de la problématique du support marketing, l’épidémiologie inquiétante du tabagisme et ses conséquences sanitaires (en France, 78 966 décès par an sont liés au tabac), se traduisent par des impacts économiques évalués, en France en 2010, à 122 milliards de coûts sociaux par an. Alors que dans tous les autres pays européens la consommation du tabac baisse, elle augmente en France. Il y a donc urgence pour le Gouvernement de concrétiser les mesures du programme national de réduction du tabagisme. »

 On y retrouve ensuite l’essentiel de ce que sera le « paquet neutre » :

 « L’instauration du paquet de cigarettes neutre, inscrite dans la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé, sera effective à partir du 20 mai 2016 avec un délai d’écoulement des stocks.1 Ces paquets de cigarettes auront tous la même forme, la même taille, la même couleur et la même typographie, et ne comporteront aucun logo. Toutefois, le nom de la marque continuera d’apparaître en petit caractère sur les paquets, de même que le nom du modèle éventuel. »

 Postulat, d’une extrême fragilité 

 « Le but est de provoquer un effet dissuasif sur les jeunes, en particulier les jeunes femmes. En augmentant la perception de dangerosité, le paquet de cigarettes neutre a pour vocation de donner moins l’envie de fumer. »

 Suivent des considérations relatives à la ratification par la France du protocole contre le commerce illicite du tabac, issu de la convention cadre de lutte antitabac de l’OMS. Et d’autres, inhérentes à la « mise en œuvre de la directive 2014/40/UE du Parlement européen et du conseil du 3 avril 2014 relative au rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives des Etats membres en matière de fabrication, de présentation et de vente des produits du tabac ». On lit alors des choses comme celles-ci :

 « (…) il sera maintenant possible de renforcer les contrôles de la chaîne logistique à travers l’instauration d’un système de suivi et de traçabilité indépendant de l’industrie, c’est-à-dire des dispositifs permettant d’identifier et de connaître l’origine et la destination des produits du tabac, par l’application d’un marquage unique, sécurisé et indélébile sur chaque produit. Ce suivi et cette traçabilité ont également pour objectif de rendre plus efficace une politique fiscale du tabac au service de la santé publique. »

Radicale incohérence

Jusqu’à l’incohérence la plus radicale, du type de celle que l’on pouvait, hier encore, qualifier de schizophrénique :

 « Le Gouvernement est ainsi en train de franchir une étape importante pour mieux agir sur l’économie du tabac et protéger les buralistes qui expriment des craintes sur l’avenir de leur profession. C’est le commerce illicite des produits du tabac et non le paquet neutre qui déstabilise le réseau des buralistes. En luttant contre le commerce illicite, les buralistes seront protégés et ils auront plus de temps pour anticiper la baisse prochaine de la consommation de tabac, pour se diversifier et évoluer. »

 « Plus de temps pour anticiper le baisse prochaine de la consommation de tabac » ? Cela ne s’invente pas.

A demain

1 Aucune précision n’est donnée quant à ce délai.

2 réflexions sur “Tabac : passé le 20 mai 2016 , les buralistes pourront «écouler leurs stocks». Et après ?

  1. Bravo pour cet article, toujours autant un plaisir de vous lire, sagacité et raisonnement sont bien les piliers d’un journalisme qui se perd…
    Le chiffre(cité par le Ministère) des coûts du tabagisme est toujours erroné (3 fois plus que le précédent puisque son auteur, militant exalté, triple son évaluation à chaque publication, le précédent étant aussi le triplement du coût effectif on en arrive à « inventer » 100M€, d’une monnaie qui n’existe simplement pas au départ dans une comptabilité qui a surtout oublié de provisionner la moindre baisse du tabagisme). Si le Ministère pouvait s’abstenir de reprendre ces bricolages arithmétiques, l’économie et la raison s’en porteraient mieux.
    Par ailleurs je ne crois pas que « l’épidémiologie » soit « inquiétante » (toujours dans la citation Ministérielle), tout au plus est-elle en sous-effectif, mais c’est plutôt « l’épidémie » (pour garder un terme qui « fait » sérieux dans ce fatras obscurantiste), si tant est que ce terme soit adéquat, la consommation de tabac, ou plutôt sa combustion, étant la cause de maladies qui n’ont rien d’une épidémie et sa consommation étant un comportement qu’on se gardera bien de qualifier de pathologique quand il concerne plus d’un tiers de la population, cela rappelle trop de noires époques.

  2. Si c’est la santé publique qui préoccupe alors que les politiques et législateurs votent des textes de lois interdisant les quelques centaines de substances nocives ajoutées dans le tabac…
    Hypocrisie et business predomineront toujours, quelque soit le prix humain dans ce sujet là, aussi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s