Mediator®: Xavier Bertrand, ancien ministre, ouvrira-t-il le prochain livre d’Irène Frachon ?

Bonjour

Existe-t-il encore un marché pour les livres dénonçant les mille et un vices des médicaments ? Les Editions First le pensent, qui lancent sous peu « Effets secondaires : le scandale français » (400 pages, 21,95 euros). Un livre dont  Le Parisien/Aujourd’hui en France (daté de ce 7 mars) a pu découvrir en avant-première la substance (Claudine Proust). Un livre et trois auteurs : le Dr Irène Frachon que l’on ne présente plus depuis bien longtemps ; Me Antoine Béguin  (qui avait déjà commis « Sexe et addiction sur ordonnance », préface du Dr Frachon, Editions First)  et Jean-Christophe Brisard, journaliste 1.

Experts épinglés

C’est donc un nouveau livre sur le  Mediator®, l’antépénultième peut-être. La trame est sans surprise. Les auteurs rappellent qu’après la « découverte du scandale » les autorités sanitaires françaises avaient promis : « Plus jamais ça ! ». Les auteurs ont enquêté. Et leur « enquête inédite » prouve que la « promesse n’a pas été tenue » :

« Non seulement l’État n’a pas les moyens de défendre les patients face à la puissance économique des big-pharmas (sic), mais on découvre également que des études scientifiques sont biaisées et des experts épinglés pour leurs conflits d’intérêt manifestes avec les laboratoires. Conséquence : des hommes, des femmes, des enfants souffrent d’avoir été intoxiqués sans le savoir et luttent pour faire reconnaître leur pathologie par la justice. À l’image de la Dépakine®, de nouveaux scandales menacent d’éclater (vous trouverez la liste des médicaments placés sous surveillance renforcée par l’Agence française du médicament à la fin de cet ouvrage).

« À travers les témoignages de victimes et l’enquête rigoureuse des auteurs auprès des grands laboratoires et des institutions chargées de surveiller les essais thérapeutiques, découvrez les dessous d’un système qui, s’il permet indiscutablement de sauver des millions de vies, condamne néanmoins à un calvaire quotidien plusieurs milliers de patients chaque année. »

Calvaires et capitalisme

Industrie salvatrice versus calvaire. Où est notre salut ? Le Dr Frachon, l’avocat et le journaliste avancent quatre remèdes qui ne surprendront personne : des essais plus « transparents » ; des experts « vraiment indépendants » ; des « risques clairs et compréhensibles pour tous » ; un meilleur traitement des victimes ».

Le scandale est-t-il d’origine structurelle ? Est-il consubstantielle à la production capitalistique du médicament ? Le Dr Frachon est-elle dans le vrai quand elle accuse ses confrères d’un paternalisme et d’immobilisme coupables ?  Reste la dimension politique de l’affaire qui, ici, semble étrangement oubliée.  Reprenons : après la « découverte du scandale du Mediator » les autorités sanitaires françaises avaient promis : « Plus jamais ça ! ». Les auteurs ont enquêté. Et leur « enquête inédite » prouve que la « promesse n’a pas été tenue ».

Jungle de Calais

« Il y aura un avant et un après Mediator ! » avait tonné Xavier Bertrand en juillet 2011. (« Mediator, une révolution en plaqué or » – Slate.fr, 31 juillet 2011). Cinq ans plus tard Xavier Bertrand n’est plus ministre du Travail et de la Santé du gouvernement Fillon. Il fait toujours de la politique, mais autrement (actuellement dans la « Jungle de Calais »). Il ne serait pas inintéressant de l’entendre commenter l’ouvrage du Dr Frachon et faire, sur ce thème, le bilan de l’action de celle qui lui a succédé au poste de ministre de la Santé. Avant qu’il ne nous explique de quoi l’avenir médicamenteux devrait être fait.

A demain

1 Grand reporter pour la presse écrite et audiovisuelle depuis plus de quinze ans, Jean-Christophe Brisard est depuis 2008, réalisateur pour la télévision. Tout d’abord pour Envoyé Spécial, puis Arte Reportage, Spécial Investigation sur Canal+, Enquête Exclusive sur M6, Faut pas rêver sur France 3 ou encore les Routes de l’impossible sur France 5. Il a été récompensé en 2011 par le Laurier du Club audiovisuel de Paris, catégorie Société, pour la réalisation d’un documentaire sur la Corée du Nord. Il est aujourd’hui l’auteur d’une vingtaine de documentaires.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s