Syphilis. 1er avril 2016 : la pénicilline est de retour dans les pharmacies d’officine françaises

Bonjour

C’était le vendredi 1er avril, sur France Culture. Dans la  (souvent remarquable) émission « Du Grain à moudre » d’Hervé Gardette. On y traitait, Sidaction oblige, des MST et de la grande peur qu’elles ne suscitent plus. On retrouvait, à cette occasion, la voix emphatique et cultivée du Dr Michel Janier,  dermatologue vénérologue (Hôpital Saint-Louis et Hôpital Saint-Joseph, Paris) et membre du Syndicat National des Dermatologues-Vénérologues.

Immanquablement la « Grande simulatrice » s’invita au moulin à paroles. Signes, diagnostic, traitement. Et, journalisme oblige, cet abcès paradoxal qui veut que le traditionnel traitement médicamenteux (une simple, intramusculaire, assez douloureuse mais efficace) ne soit plus disponible en France – et ce au moment précis où la maladie ressurgit…

Brive-la-Gaillarde

L’abcès avait pointé, sans grande médiatisation, en février dernier, au moment de la bouffée épidémique de Brive-la-Gaillarde : « Syphilis : faut-il revenir à la déclaration obligatoire ? ». Hervé Gardette interroge sur le sujet le Dr Janier. Et ce dernier de livrer un scoop : il venait d’être informé que « l’Agence du médicament » avait, enfin, réussi à crever l’abcès. De fait, quelques minutes plus tard, sur le site de l’ANSM en date du 1er avril :  « Traitement de la syphilis et prévention du rhumatisme articulaire aigu : Mise à disposition de spécialités à base de benzathine benzylpénicilline en France – Point d’information ».

Où l’on confirme que la célèbre Extencilline® n’est plus, depuis deux ans, commercialisée en France – et ce suite à « des problèmes industriels » sur lesquels le géant Sanofi ne dit rien.  Où l’on apprend que l’ANSM avait délivré, fin 2014, au géant Sandoz une autorisation de mise sur le marché pour des spécialités à base de benzathine benzylpénicilline (antibiotique de référence dans le traitement de la syphilis et dans la prévention du rhumatisme articulaire aigu) suite à l’arrêt de la commercialisation (toujours aussi mystérieuse) de  l’Extencilline ®. Où l’on confirme que la commercialisation de ces spécialités « en ville » et « à l’hôpital » est effective à compter du 1er avril.

Pas de xylocaïne

Etait-ce le « mal de Naples » ? Toujours était-il que, faute d’Extencilline ® : Sigmacillina® (benzathine benzylpénicilline) 1,2 MUI/2,5 ml suspension injectable pour voie intramusculaire. Petit souci :

« Sigmacillina® ne constituait pas une solution définitive satisfaisante car elle ne pouvait pas être associée à la xylocaïne, un antalgique nécessaire pour cette injection douloureuse. Par ailleurs, Sigmacillina® n’était disponible qu’en un seul dosage qui exigeait deux injections au lieu d’une, et ne pouvait être administré qu’à l’hôpital, ce qui compliquait son accès. Elle était également problématique pour les soignants en raison de contraintes liées à sa conservation. »

Nouveautés officielles :

Le laboratoire Sandoz est en mesure d’approvisionner le marché français, en ville et à l’hôpital à compter de ce 1er avril jour pour deux dosages :

Benzathine benzylpénicilline SANDOZ® 1,2 MUI, poudre et solvant pour suspension injectable (IM)

Benzathine benzylpénicilline SANDOZ® 2,4 MUI, poudre et solvant pour suspension injectable (IM).

Secret industriel

Une autorisation de mise sur le marché français a été accordée à une présentation de Benzathine benzylpénicilline SANDOZ dosée à 0,6 MUI. Cette spécialité ne peut pas encore être mise à disposition « pour des raisons industrielles ». Une nouvelle fois aucune information n’est donnée quant à ses mystérieuses raisons. C’est ainsi, 1er avril ou pas, la jeune « démocratie sanitaire » ne peut rien contre le terrible et inamovible « secret industriel ».

A demain

 

Une réflexion sur “Syphilis. 1er avril 2016 : la pénicilline est de retour dans les pharmacies d’officine françaises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s