«Recette Pompettes »: les producteurs de l’émission se gaussent du ministère de la Santé

 

Bonjour

Abandonnée en rase campagne par Audrey Azoulay, ministre de la Culture, Marisol Touraine était montée seule à l’assaut de « Recettes Pompettes », émission faisant la promotion médiatisée du binge drinking façon people. Jeudi 7 avril la ministre de la Santé demandait aux producteurs de cette émission à venir su YouTube de renoncer à leur entreprise:

Ivresse valorisée

« Le ministère des Affaires sociales et de la Santé condamne fermement cette initiative : les conséquences de la consommation excessive d’alcool sur la santé sont trop graves pour être prises à la légère. Il est regrettable et dangereux de laisser croire, en particulier aux jeunes, que l’ivresse serait un comportement anodin, voire valorisant.

« Par conséquent, le ministère des Affaires sociales et de la Santé a demandé au producteur de l’émission de retirer la bande annonce et de renoncer à l’émission. Le ministère étudie par ailleurs les différentes voies de recours. »

« Déplaire aux rageux »

Vingt-quatre heures plus tard les producteurs répondent et se gaussent. C’est sur  le Huffington Post : « Les « Recettes pompettes » seront diffusées, « n’en déplaise aux rageux » ». Extraits :

«  « Nous faisons confiance à notre public pour bien faire la part des choses. » L’équipe des « Recettes pompettes », la nouvelle émission de Youtube dans laquelle des célébrités cuisinent tout en étant alcoolisées, a tenu à répondre aux critiques dans un message posté sur sa page Facebook vendredi 8 avril (…) l’équipe du programme explique que la diffusion aura bien lieu mercredi, « n’en déplaise aux rageux ».

 « Pour se défendre elle explique notamment que plusieurs messages « de prévention » ont été insérés dans le programme, diffusé sur Internet et non à la télévision (la loi Evin interdisant de faire la publicité de l’alcool à l’antenne, ou d’en donner une image positive), et qu’il est une « adaptation d’un format canadien lui-même accessible à tous publics ».

 « « Le contenu du programme n’incite nullement les mineurs à une consommation excessive d’alcool », écrit l’équipe du programme. « C’est une émission d’humour, bienveillante pour ses invités, qui permet de les découvrir de manière décomplexée », explique-t-elle encore. « La demande d’annulation de la diffusion du programme a été demandée sans aucune discussion préalable sur le contenu exact de l’émission, ce qui est vexant » (…). »

Revenir des enfers anisés

Vexation ? On attend la réponse de la ministre de la Santé et de ses services. Ainsi que celle de l’Association nationale de prévention en alcoologie et en addictologie (ANPAA) que l’Etat a chargé d’agir en son nom. Une ANPAA elle aussi raillée par les producteurs dans l’échange promotionnel tout en perversité « esprit Canal »entre Yann Barthès  et « Monsieur Poulpe ».

Marisol Touraine évoquait hier étudier « différentes voies de recours »…. Qui sait, l’heure est peut-être venue de faire appel au chanteur Renaud. Depuis peu revenu de ses enfers anisés et alcooliques l’homme sait trouver des accents de santé publique. Saurait-il faire taire « Monsieur Poulpe » ?

A demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s