Les grands toxicomanes vont-ils consommer des drogues illicites dans leurs centres d’accueil ?

Bonjour

On entend déjà l’encre couler et, au loin, arriver les orfraies.  Avec celle sur la cigarette électronique que nous venons d’exposer la « recommandation n° 7 » du rapport que devrait bientôt dévoiler la Fédération Française d’Addictologie (FFA) va faire tanguer :

« Ouvrir des espaces de consommation à moindre risque au sein des lieux existants (CAARUD et CSAPA) et mettre en place un dispositif d’analyse des produits consommés après étude des besoins et en respect du cahier des charges national.

 « Mettre à disposition des usagers et de leur entourage de la naloxone (injectable ou en spray) pour prévenir les overdoses d’opiacés et réduire la mortalité. Permettre l’accès à des programmes d’héroïne médicalisés sous certaines conditions à définir par un groupe d’experts incluant des usagers. Mettre en œuvre la primo prescription de méthadone en ville. « Promouvoir les programmes d’échanges de seringues par voie postale pour les usagers isolés. »

Multiplication des salles

Multiplier, en somme,  les « salles de shoot » – et ce alors qu’il n’en existe encore aucune en France… Autoriser, à des fins thérapeutiques, a consommation de substances illicites   dans les centres d’accueil pour toxicomanes. Aujourd’hui les centres de soins d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) et les centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction de risques pour usagers de drogues (CAARUD) sont des lieux de conseil, de prévention et de soins, où la consommation est officiellement interdite.

« Mais la supervision d’injections se fait déjà officieusement dans ces centres qui doivent pouvoir accompagner sur le plan médical ce type de gestes pour en limiter les risques, a déclaré à l’AFP le Dr Alain Morel, qui a présidé l’audition publique dont est issu le rapport de la FFA. Concrètement, la supervision médicale d’une injection permet d’éviter les risques d’overdoses et les risques infectieux. On veille à ce que l’usager ne se pique pas n’importe comment, avec une seringue propre, et pas n’importe où en fonction de l’état de ses veines, qu’il évite par exemple de piquer dans un abcès et risquer la septicémie. »

Naloxone mise à disposition

La FFA recommande aussi la mise à disposition des usagers et de leur entourage de la Naloxone, antagoniste des morphiniques Ce médicament est préconisé « dans les situations d’urgence lorsque l’effet du morphinique doit être supprimé ». En France la Naloxone ne peut être administrée que par un médecin. « En cas d’overdose, les services d’urgence d’un hôpital peuvent faire une injection qui vous sauvera la vie, mais le temps que vous arriviez à l’hôpital… » souligne le Dr Morel. Non-dit : l’espérance de vie est réduite à une dizaine de minutes en cas de perte de conscience suite à une overdose.

Plus généralement, pour la FFA, la diminution des risques et des dommages liés aux conduites addictives passe en priorité par la dépénalisation de l’usage. « Harceler, punir ou mettre en prison des usagers de drogues n’a aucun intérêt : toutes les structures et sociétés savantes du champ des addictions sont d’accord sur ce point », souligne le Dr Morel.

On attend désormais les commentaires de Marisol Touraine, ministre de la Santé. « Je ne crois pas que c’est en légalisant le cannabis qu’on va réduire la consommation des jeunes » s’était-elle autorisée à déclaré, cinq jours après la suggestion de son collègue socialiste Jean-Marie Le Guen de revenir sur la pénalisation de la consommation de cannabis. On peut y voir, avant les orfraies, une indication de mauvais augure.

A demain

 

 

Une réflexion sur “Les grands toxicomanes vont-ils consommer des drogues illicites dans leurs centres d’accueil ?

  1. C’est une bonne question. On se demandait aussi au début des années 80 si « ils » allaient utiliser les seringue mises à disposition. Contre toute attente elles ont été très utilisées, avec le résultat qu’on connait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s