Cacophonie et PMA : Laurence Rossignol met la gauche de gouvernement dans l’embarras

Bonjour

Elle n’en rate guère. Invitée, ce 20 avril, de l’émission « Questions d’info », sur LCP (en partenariat avec Le Monde, France Info et l’AFP)  Laurence Rossignol a récidivé. Selon elle que la gauche portera pendant la campagne présidentielle de 2017 l’engagement d’ouvrir l’accès à la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules.

« Le sujet sera sur la table » lors de la campagne présidentielle, car « les associations le porteront », a déclaré la ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, en ajoutant : « Je n’ai pas changé de position. Dès lors que la procréation médicalement assistée, le recours à l’insémination artificielle, est ouvert aux couples hétérosexuels, je ne comprends pas pourquoi on le refuse aux couples homosexuels. »

Silence sur la GPA

La ministre du gouvernement de la République ne veut rien entendre de ce qu’est la conception éthique qui sous-tend  la loi française : faire la part entre ce qui est thérapeutique et ce qui ne l’est pas ; entre une stérilité/infertilité d’un couple composé d’un homme et d’une femme en âge de procréer versus l’impossibilité biologique de procréer quand on est seule ou membre d’un couple de deux personnes d’un même genre ?

Pourquoi le gouvernement auquel elle appartient n’a-t-il pas fait aboutir la réforme qui figurait (plus ou moins explicitement) parmi les engagements du candidat François Hollande ? La ministre, sans surprise, accus » la droite ; une droite qui en aurait fait  « un sujet de conflit, alors que les Français étaient globalement pour » – ce qui reste à démontrer. Laurence Rossignol estime  que la future campagne présidentielle « permettrait probablement de légitimer le futur président, pour faire la réforme ». Ce qui reste à voir. La ministre n’a pas abordé la question des mères porteuses qui, on le sait, déchire encore plus la gauche que la seule PMA pour « femmes seules ».

Cette prise de position ministérielle vient en écho du « manifeste » initié par Pr René Frydman qui réclamait une modification de la loi sur ce point ; un manifeste controversé signé par des professionnels, médecins et biologistes, dont certains  n’auraient pas respecté la loi de bioéthique aujourd’hui en vigueur en France. Ce qui reste à démontrer.

A demain

Une réflexion sur “Cacophonie et PMA : Laurence Rossignol met la gauche de gouvernement dans l’embarras

  1. La PMA pour les couples homosexuels : il faut entendre pour les couples lesbiens. Jusqu’à preuve du contraire, pour créer un enfant, il faut un ventre de femme.
    Sinon Mme Rossignol reste dans l’esprit et la lettre de la loi Taubira.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s