Mort d’une légende : l’autopsie de Prince confirmera-t-elle l’overdose aux opiacés ?

 

Bonjour

Les légendes meurent aussi. Mais de quoi ? Prince Rogers Nelson était né le 7 juin 1958 le à Minneapolis, au Minnesota. Il est mort le 21 avril 2016  à Chanhassen, dans le même État. Imaginait-il le déluge médiatique planétaire que sa mort allait susciter ? Dans quel état de conscience était-il à la veille de son départ pour l’au-delà ?

Pour l’heure les sites spécialisés avancent sur la pointe des pieds. Cela donne des phrases comme celle-ci :

« Si une autopsie doit venir confirmer ces premiers éléments, il semble possible que le chanteur ait succombé à une overdose. Il aurait été hospitalisé il y a quelques jours pour cette raison. »

Signer sa pancarte

Si l’on en croit une information du site américain TMZ (qui fut le premier média à annoncer le décès du « mythique chanteur ») Prince avait été traité pour une overdose six jours avant son décès. Comme pour les chefs d’Etat vieillissant on avait tenté de maquiller la vérité : certains parlèrent de grippe. Une grippe suffisamment mauvaise pour justifier une hospitalisation.

Puis plusieurs sources affirmèrent  à TMZ que l’avion privé du chanteur de Purple Rain  avait fait un atterrissage d’urgence le 15 avril à Moline, dans l’Illinois, quelques heures après un concert à Atlanta.  « De multiples sources à Moline nous disent que Prince a été amené d’urgence à l’hôpital et que les docteurs lui ont fait une save shot  ce qui est typiquement administré pour contrecarrer les effets d’un opiacé, explique le site. Nos sources soulignent que les docteurs avaient conseillé à Prince de rester hospitalisé vingt-quatre heures, que son entourage avait demandé une chambre privée mais qu’on leur a répondu que ce n’était pas possible. »

Est-ce bien vrai ? Ne pouvant être seul le  kid de Minneapolis aurait signé sa pancarte, repris l’avion pour rentrer chez lui, alors même qu’il « ne se sentait pas bien ».

Fatalité

Plus tard la police devait ouvrir  une enquête sur les circonstances encore inconnues de la mort d’un homme retrouvé inconscient dans un ascenseur dans ses studios d’enregistrement de Paisley Park, près de Minneapolis.

Lorsque les agents et les services d’urgence sont arrivés sur place, ils ont tenté de réanimer la star. Trop tard. « Nous avons reçu le corps, l’autopsie aura lieu demain », a indiqué à l’AFP une porte-parole du bureau de la médecine légale du Midwest. Les résultats préliminaires devraient être disponibles d’ici à quelques jours mais que les analyses – toxicologiques notamment – pourraient prendre plusieurs semaines. Il en va souvent ainsi avec les légendes.

Au moment où Prince mourait les Nations-Unies constataient l’échec de la « guerre à la drogue ». On y verra un hasard. Ou le signe de la fatalité.

A demain

 

2 réflexions sur “Mort d’une légende : l’autopsie de Prince confirmera-t-elle l’overdose aux opiacés ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s