Le Dr Jean-Marie Le Guen confond François Hollande et Jules César. Et fait confiance à Macron

 

Bonjour

Dimanche 20 avril 2016, à l’heure de la sortie des églises. Docteur en médecine et secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen (PS) vient, sur les ondes, de se déclarer  « certain » qu’Emmanuel Macron ne serait pas le « Brutus » de François Hollande et qu’il sera « à ses côtés » à la présidentielle. Du moins sans poignard à la main gauche (ou droite).

Emmanuel Macron « ne sera pas candidat face à François Hollande, il sera aux côtés de François Hollande », a affirmé M. Le Guen au « Grand Rendez-vous » sur Europe 1/Le Monde/iTélé. « Je suis certain qu’il ne sera pas Brutus (…) Bien sûr que son camp est la gauche », a jugé M. Le Guen. Il ajoute : « notre candidat légitime et naturel, c’est François Hollande ».

La gauche, va et vient

Tout en saluant la volonté d’Emmanuel Macron de faire bouger la gauche, il a jugé que le ministre de l’Economie « brouillait un petit peu son message ces derniers jours ». Avec l’avertissement d’un spécialiste : « il n’y a pas d’aventure individuelle dans l’action politique ».

Pour autant M. Macron ne participera pas à la réunion « Hé oh la gauche » organisée lundi à Paris à l’initiative de Stéphane Le Foll en présence d’une vingtaine de ministres (en présence de Marisol Touraine) pour soutenir François Hollande.  L’affaire se tiendra, nous dit Le Journal du Dimanche, à la faculté de médecine de Paris. Rue des Saints-Pères ?

Salut de la République

« Le temps est venu que nous passions à une offensive, que nous allions parler avec nos concitoyens, expliquer quels sont les enjeux de la situation », a jugé M. Le Guen qui vient de publier un livre (numérique) :  La gauche qui vient : place à la République !

Rappelons que Brutus est l’image du traître par excellence, pour sa participation à la mort de César – César qui lui avait pardonné son adhésion au parti de Pompée. Mais rappelons aussi au Dr Le Guen que Brutus est aussi l’image de l’homme homme vertueux, qui préféra toujours le salut de la République au sien. Qui est l’homme Emmanuel Macron dont la France découvre aujourd’hui l’épouse ? Qui sera-t-il ?

On pourra, ici, comparer les biographies d’Emmanuel Macron et de Marcus Junius Brutus. Et celles de de François Hollande et de Jules César. Qui jouerait le rôle de Servilia ? Le Dr Le Guen ne nous le dit pas.

A demain

Une réflexion sur “Le Dr Jean-Marie Le Guen confond François Hollande et Jules César. Et fait confiance à Macron

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s