François Hollande est contre l’augmentation de la courbe du prix des médicaments (The Lancet)

Bonjour

Après Marisol Touraine, auteure unique (voir ici) d’un papier dans The Lancet (c’était le 29 mars 2014) voici François Hollande, auteur d’un éditorial : « Towards a global agenda on health security » (sur abonnement). Le président de la République française y plaide pour une régulation des prix des médicaments. Et il appelle la communauté internationale à « prendre ses responsabilités » en matière de sécurité sanitaire.

« La France veut lutter contre le prix prohibitif de certains nouveaux médicaments tout en favorisant l’innovation », écrit François Hollande dans l’éditorial de ce numéro spécial du Lancet, consacré à la France . « [La France] a donc pris l’initiative de mobiliser le G7 : pour la première fois cette année, une réunion des ministres de la Santé des sept pays les plus riches de la planète devrait amorcer un dialogue et une coordination entre autorités de régulation, industrie pharmaceutique et patients », écrit le président Hollande.

Commentaires sévères

L’intervention présidentielle ne manquera pas d’être sévèrement commentée par tous ceux qui, parfois depuis des années, observent et critiquent le mécanisme français, bien peu transparent, de fixation des prix des médicaments pris en charge par la collectivité via la Sécurité sociale. Ceux, aussi, qui observent et dénoncent l’absence d’action politique  pour freiner un mécanisme d’enrichissement de certaines firmes pharmaceutique qui, sans même parler d’éthique, a perdu toute forme de logique. Un mécanisme, en somme, qui court à sa perte.

Il y a quelques semaines, la Ligue nationale française contre le cancer, a lancé une pétition contre les prix pharamineux des nouvelles molécules. Un mouvement similaire avait eu lieu, à l’automne dernier, mené par des cancérologues américains contre les prix excessifs des anticancéreux – mouvement rejoint dans des cancérologues français.

« De notre détermination à forger de vraies couvertures sanitaires dépendra en effet notre capacité à financer des infrastructures de soins de qualité et à mettre en œuvre de réelles politiques de prévention et d’éducation contre les maladies chroniques, écrit François Hollande dans The Lancet. La France, fidèle à ses valeurs fondamentales, continuera d’être aux avant-postes. » On aimerait, métaphore pour métaphore, que ces avant-postes ne soient pas ceux de la ligne Maginot.

A demain

1 Ce numéro spécial de The Lancet a été présenté ce lundi à Paris sous les ors du ministère de la santé en présence de Marisol Touraine et du Dr Richard Horton, rédacteur en chef de l’auguste hebdomadaire, propriété du groupe Elsevier.

A cette occasion Marisol Touraine a déclaré :

 « Le choix du Lancet de dédier ce numéro à la France est une preuve supplémentaire que notre modèle social est d’une incroyable modernité. Une preuve aussi, que la France continuera à jouer un rôle décisif dans les progrès scientifiques mondiaux. Je me réjouis de voir que ce modèle est salué, étudié, qu’il s’exporte de plus en plus, car je suis convaincue que c’est grâce à des couvertures sociales de qualité que nous pourrons améliorer l’accès aux soins à travers la planète. »

 

5 réflexions sur “François Hollande est contre l’augmentation de la courbe du prix des médicaments (The Lancet)

  1. Merci pour cette mise en perspective critique, véritable souffre dans le concert d’articles qui se contentent de reprendre la comm officielle de l’Elysée.

  2. Autocongratulation classique et arrogante. MS (et FH ) connaisent ils réellement d’autres systèmes que le notre et non par ouï-dire ?
    Ils devraient se renseigner sur les pays scandinaves, l’Australie, la Nouvelle Zélande , les Pays Bas, entre autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s