L’asthme et ses mystères: son diagnostic, ses traitements, ses sponsors pharmaceutiques

Bonjour

Personne ne le sait : le 3 mai (aujourd’hui) correspond à la « Journée Mondiale de l’Asthme » (avec le soutien du laboratoire GSK). C’est le moment venu des marronniers. Le Figaro (Anne Prigent) se penche sur les plus petits : « L’asthme surdiagnostiqué chez l’enfant ». Où l’on apprend que plus de 10 % des enfants en seraient atteints, mais que des médecins dénonceraient le fait que trop de personnes seraient traitées à tort pendant que de vrais malades ne seraient pas pris en charge.

C’est le constat paradoxal et dérangeant que fait le Pr Andrew Bush, (Department of Paediatric Respiratory Medicine, Royal Brompton Hospital, Sydney Street, London). Selon lui  les inhalateurs seraient ainsi ainsi devenus des accessoires de mode, ou presque. Cette provocation spécialisée est à lire dans Archives of Disease in Childhood. Extrait : « Is asthma overdiagnosed ? »

Asthme & Allergies

« Sa réflexion sur le sujet fait écho à une étude néerlandaise, publiée fin février dans le British Journal of General Practice, précise Le Figaro. Elle explique qu’il existe un surdiagnostic pour plus d’un enfant sur deux considéré comme asthmatique et traité comme tel. «Pendant de nombreuses années, l’asthme était surtout sous-diagnostiqué. Peut-être assistons- nous, aujourd’hui, à un retour de bâton. Mais il faut aussi savoir que de nombreux asthmatiques ne sont toujours pas dépistés», souligne le Dr Etienne Bidat, pneumopédiatre à Paris. »

Le Figaro ajoute que ce paradoxe «est également observé dans d’autres pathologies comme la dépression: « d’un côté, des personnes traitées alors qu’elles ne sont pas malades et, de l’autre, des malades qui mériteraient d’être pris en charge et qui ne le sont pas ». «De plus, l’asthme est souvent mal traité. Lorsque vous prescrivez un médicament, la moitié des enfants ne le prennent pas et dans 30% des cas, il est mal administré», insiste le Pr Ralph Epaud, chef du service de pédiatrie du CHI de Créteil. Or l’asthme peut être mortel lorsqu’il n’est pas correctement pris en charge. Une fois le diagnostic porté, le traitement de fond de la maladie repose sur les corticoïdes. Ce traitement, très efficace dans l’asthme, est inutile et peut être source d’effets secondaires lorsqu’il est prescrit pour une mauvaise indication. Un traitement qui ne devrait jamais être instauré avant d’avoir mesuré la fonction respiratoire de l’enfant avant (et après) administration d’un bronchodilatateur.

Asthme & Allergies

Le Monde (Pascale Santi) regarde le même sujet mais sous un autre angle : « Quatre millions d’asthmatiques en France, un chiffre sous-estimé ». C’est du moins une hypothèse, étant bien entendu que l’« on peut avoir de l’asthme sans sifflement » comme le précise le Dr Pierrick Hordé, allergologue à Boulogne-Billancourt. C’est précisément pourquoi il est nécessaire, indispensable, de réaliser une exploration fonctionnelle respiratoire et de mesurer son souffle à l’aide d’un peakflow (débimètre de pointe, qui permet de mesurer le débit expiratoire).

Où l’on retrouve l’association Asthme & Allergies qui (avec le soutien d’innombrables laboratoires pharmaceutiques et de l’INPES)  lance à l’occasion de cette Journée mondiale (et en écho au Figaro) la campagne : « Votre enfant est asthmatique ? Des conseils pratiques pour l’aider au quotidien. »

Au-delà des traitements médicamenteux il est fortement conseillé d’éliminer les facteurs à très haut risque de crise. A commencer par le tabac, et la moquette.

A demain

2 réflexions sur “L’asthme et ses mystères: son diagnostic, ses traitements, ses sponsors pharmaceutiques

  1. « Au-delà des traitements médicamenteux il est fortement conseillé d’éliminer les facteurs à très haut risque de crise. A commencer par le tabac, et la moquette. »

    ….et de mettre les enfants à la ferme , en contact avec des animaux , la nature.

    • Si lesdits enfants sont allergiques aux acariens, surtout pas. Les acariens sont très présents dans le poil des animaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s