Incroyable mais vrai : Douste-Blazy candidat français pour l’Organisation Mondiale de la Santé

Bonjour

Le pouvoir, l’ivresse du pouvoir, le pouvoir sans fin, sans partage, quels que soient les dommages. Nous sommes le dimanche 8 mai 2016. Emmanuel Macron, 39 ans, préside à Orléans les fêtes annuelles d’hommage à Jeanne d’Arc. Son entourage laisse entendre que le ministre de l’Economie souhaite rattacher à l’idéal républicain  la figure de la sainte catholique, souvent récupérée par les souverainistes et le Front national. Emmanuel Macron eût pu venir à Chinon, petite ville grand renom. Il a préféré Orléans, ville du vinaigre, plus proche de Paris.

Ce sera « l’édition 2016 des Fêtes Johanniques » qui, comme chacun sait, commémorent la libération le 8 mai 1429 d’un Orléans assiégé par les Anglais. M. Macron s’exprimera pendant une dizaine de minutes après Olivier Carré, 55 ans, maire d’Orléans et député (Les Républicains, Loiret). « Plusieurs dizaines de milliers de personnes sont attendues pour cette édition des fêtes en l’hommage de Jeanne, héroïne de la guerre de Cent Ans brûlée vive à Rouen en 1431, à 19 ans » nous rappelle l’Agence France Presse. On se souvient peut-être que M. Macron affole la gauche depuis quelques semaines après avoir lancé son propre mouvement politique, « En marche ! ». C’était à Amiens.

Confessions sonores

« La volonté du ministre, c’est de renouer avec le discours républicain face à l’extrême droite, qui s’est approprié l’image de Jeanne d’Arc. La figure de Jeanne d’Arc, personne ne peut se l’approprier, pas plus qu’on ne peut s’approprier la République », confient à haute voix les proches de M. Macron en guerre ouverte contre Manuel Valls, 53 ans le chef du gouvernement dont il est l’un des membres.

Jeanne d’Arc bouta les Anglais hors de France il y aura bientôt 600 ans. Les Anglais, les Américains et quelques autres boutaient les Allemands hors de France il n’y a pas si longtemps. Il y a précisément 71 ans c’était la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Pour cette nouvelle commémoration, François Hollande s’est rendu sur les Champs-Élysées. C’était la fin : son dernier 8 Mai du quinquennat. Il a déposé une gerbe, place Clemenceau, au pied de la statue du général de Gaulle et respecté une minute de silence. Il a remonté ensuite les Champs-Élysées jusqu’à l’Arc de Triomphe pour ranimer la flamme du Soldat inconnu.

Soldat inconnu et pollution

Il a ensuite rejoint les membres du gouvernement, dont Emmanuel Macron (Économie). A la fin de cérémonie, il a déclaré : « Je serai là lors des cérémonies du 8 Mai prochain. » Le second tour de la présidentielle est prévu pour le 7 mai : il sera donc présent soit en tant que président réélu, soit président en exercice avant la prise de fonction du prochain chef de l’État – comme ce fut le cas en 2012 lorsque Nicolas Sarkoz avait invité son successeur.

Ce « 8 Mai » inaugure également une nouvelle tradition : une fois par mois, l’avenue des Champs-Élysées sera rendue piétonne. Anne Hidalgo, 56 ans, avait soumis cette initiative en février dernier au Conseil de Paris. Le but est avant tout de lutter contre la pollution. La santé, nouvelle priorité.

Précisément : l’ancien ministre de la Santé de Jacques Chirac s’est déclaré candidat pour 2017. Il souhaite devenir le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il s’agit du Dr Philippe Douste-Blazy, 63 ans, ancien centriste devenu UMP. C’était il y a longtemps, avant Les Républicains. Après l’avoir souvent entendu (pour Le Monde), on l’avait perdu de vue. Puis oublié. Il revient et entend le faire savoir, dans un entretien recueilli par Le Journal du Dimanche (sur abonnement).

La Clef de l’Egalité

Entretien ? Les réponses apparaissent terriblement mécaniques. On dirait un exposé des motifs. Des éléments de langages entrelardés de question, un chapelet de poncifs sanitaires que rein n’éclaire :

« Nous ne pouvons pas vivre dans un monde où deux milliards d’êtres humains n’ont pas accès aux médicaments et aux vaccins essentiels. Voilà mon combat. Voici pourquoi je suis candidat au poste de directeur général de l’Organisation mondiale de la santé. Tous les êtres humains devraient être égaux devant la santé (…) et la clef est la création d’une couverture santé universelle, pour que chacun ait accès à la santé. »

L’ancien ministre de la Santé assure avoir « le soutien total du président de la République»:

« Je tiens à le remercier. Il mène cette campagne depuis l’instant où nous en avons parlé, il y a à peu près six mois. Il s’agit d’ailleurs de la candidature d’un pays, et non d’une personne. La France a en effet une force : nous sommes capables les uns et les autres de passer au-delà des différences partisanes quand il s’agit de l’intérêt du pays ».

Comme Bernard Kouchner

Qui avait remarqué que François Hollande menait campagne pour l’ancien maire de Lourdes ? Un maire cardiologue devenu, qui s’en souvient, ministre de la Culture puis, comme Bernard Kouchner, des Affaires étrangères. Succéder à sa consœur Margaret Chan , 69 ans ? Cette dernière a été élue directrice générale de l’OMS en 2006 après la mort subite de son prédécesseur. Elle fut ensuite reconduite dans ses fonctions pour un second mandat en 2012. Le nom de son successeur ne sera pas connu avant mai 2017.

En ce dimanche 8 mai 2016 les premières manœuvres médiatiques ont commencé.

A demain

 

 

 

 

 

Une réflexion sur “Incroyable mais vrai : Douste-Blazy candidat français pour l’Organisation Mondiale de la Santé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s