Zika, OMS et moustiques : les Jeux Olympiques d’été menacent-ils ou non la santé publique ?

 

Bonjour

Il faudra attendre quelques mois pour savoir quel camp avait raison. Faut-il, en toute hâte, annuler les Jeux olympiques 2016 d’été prévus au Brésil du 5 au 21 août ? Un groupe de 150 experts scientifiques le pensent et viennent de le faire savoir à l’OMS.  « On fait courir un risque inutile, quand 500 000 touristes étrangers de tous les pays viennent assister aux Jeux et peuvent potentiellement être infectés par le virus et revenir chez eux où l’infection peut alors devenir endémique », écrivent-ils dans une lettre ouverte au Dr Margaret Chan, directrice générale de l’OMS.

Jeux Olympiques et éthiques

« Notre principale préoccupation concerne la santé publique mondiale, car la souche brésilienne du virus Zika affecte la santé d’une manière qui n’a jamais été observée auparavant », expliquent-ils. Selon eux « ce n’est pas éthique de faire courir un tel risque seulement pour les Jeux qui peuvent de toute manière avoir lieu en les reportant ou en les déplaçant ». « Si un tel scénario devait se produire dans des pays pauvres en Asie du Sud ou en Afrique encore épargnés, les conséquences pourraient être dramatiques », ajoutent ces experts. Ils disent représenter plus d’une dizaine de pays, dont les États-Unis, le Brésil, le Japon, la Russie et la Suède. Les Américains sont très largement représentés parmi les signataires. Aucun de Français, aucun Chinois.

Ils insistent pour que l’OMS forme un groupe indépendant d’experts pour conseiller à la fois cette organisation onusienne mais aussi le Comité olympique international. Ils rappellent surtout la déclaration de l’OMS considérant l’épidémie de Zika comme une « urgence de santé publique internationale » ainsi que la série de  publications scientifiques mettant en lumière les liens existant entre cette infection chez les femmes enceintes et une série de troubles du développement neurologique fœtal.

Propagation internationale

Dans l’autre camp on réfute ou on minimise. Les responsables du Comité olympique n’ont aucune intention de reporter ou a fortiori d’annuler les Jeux olympiques de Rio. Le Dr Tom Frieden directeur des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Tom Frieden, vient de faire savoir qu’il n’y avait « aucune raison de santé publique justifiant une annulation ou un report des Jeux olympiques ». Il rappelle seulement que les femmes enceintes devraient éviter de voyager dans les zones où les moustiques porteur du virus Zika sont actifs. Ce responsable américain précise aussi que le nombre de personnes dans le monde qui doivent se rendre à Rio cet été représenterait « moins de 0,25 % » de tous les voyages dans les pays d’Amérique du Sud affectés par le Zika.

L’OMS n’a guère tardé à réagir, soulignant dans un communiqué qu’une «annulation ou un changement du lieu des Jeux olympiques ne changerait pas de manière significative la propagation internationale du virus Zika ». Il reste à la direction générale de l’organisation onusienne à définir précisément ce qu’elle appelle une « urgence de santé publique de portée internationale ».

A demain

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s