Etre anorexique, ou le «plaisir de maigrir» (Inserm). Petit déjeuner avec insectes (Inra).

 

Bonjour

Comment faire pour attirer des journalistes spécialisés à des conférences de presse ? Il se murmure qu’il y avait, jadis, la promesse enchanteresse de voyages groupés sous les alizés, des tables offertes dans quelques restaurants étoilés, des cadeaux de différentes factures. La chose existe encore, dit-on, dans le monde de l’automobile et celui du luxe, et partout où le concept de conflit d’intérêts a encore du mal à pénétrer. Ce qui, dit-on, n’est plus le cas de Big Pharma.

En croquer ou pas ?

Attirer des journalistes ? Il reste à faire miroiter le sujet par mail. Le 8 juin (9h30-11h) l’Inra invite (147 rue de l’Université, Paris 7e – Métro Invalides ou Pont de l’Alma) pour un petit-déjeuner et un ouvrage à paraître : « Des insectes au menu ? Ce qui va changer dans mon alimentation au quotidien » (Editions Quae).

« Des insectes à notre menu dans le futur ! Ce bruit insistant court depuis quelques temps mais qu’en est-il vraiment ? Un entomologiste et un spécialiste en nutrition se sont associés pour faire le point des pratiques anciennes ou émergentes et répondre à nos questionnements : est-ce vraiment bon pour moi et pour la planète ? Est-ce antinature d’en manger ? Comment les élève-t-on ?

« Le constat est simple. Augmentation de la population mondiale et de son niveau de vie, plafonnement des rendements agricoles, lutte accrue contre le changement climatique risquent d’entraîner une pénurie de protéines à l’horizon 2050. Les insectes seraient le meilleur moyen de résoudre le problème. Déjà consommés par deux milliards de personnes dans le monde, ils cumulent de nombreux avantages. Mais des freins peuvent remettre en cause leur présence à grande échelle dans nos assiettes.

« Ecrit dans un style humoristique et très accessible, un ouvrage vous donne toutes les clés pour vous forger votre propre opinion et, qui sait, inscrire des insectes à l’un de vos prochains menus… en présence de Vincent Albouy, entomologiste, ancien président de l’Office pour les insectes et leur environnement et Jean-Michel Chardigny, directeur de recherches à l’Inra, chargé de mission pour la direction scientifique Alimentation et bioéconomie ».

Peurs de grossir ?

Autre institut public de recherches, autre sujet : « L’anorexie : plaisir de maigrir plutôt que peur de grossir ? ». Cette fois c’est l’Inserm :

« L’anorexie est un trouble du comportement alimentaire qui affecte 2 % des jeunes filles, entre 12 et 20 ans. Obsédées par l’envie de maigrir, les personnes atteintes ont une perception déformée du corps et refusent de s’alimenter. Quelles sont les causes de ce comportement ?

« Des chercheurs ont remis en question la notion de peur de prise de poids chez les patientes anorexiques.  A l’occasion de la publication de ces résultats de recherche, le service de presse de l’Inserm vous convie à un point presse en présence des chercheurs. »

Ce sera à compter de 9h, le mardi 7 juin, au 101 de la rue Tolbiac, 10ème étage. Métro Olympiades, ligne 14. Bus 62,64, 83 arrêt Tolbiac Baudricourt.

Attention : le contenu de la publication restera sous embargo jusqu’au même jour, 7 juin, à 16 heures (heure de Paris).

A demain

 

Une réflexion sur “Etre anorexique, ou le «plaisir de maigrir» (Inserm). Petit déjeuner avec insectes (Inra).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s