Double emploi : on n’entendra plus chanter Philippe Meyer sur les ondes de France Inter

Bonjour

Les pages tournent à une vitesse sans cesse accélérée. C’est une information du Monde où, jadis, il aurait pu entrer. Le Monde d’avant, dans cette petite rue des Italiens qui donnait sur les grands boulevards d’alors. Le Monde d’aujourd’hui, celui de Blanqui et de la Glacière nous apprend que cette figure s’apprête à quitter France Inter. Nous parlons ici de Philippe Meyer né le jour de Noël 1947 à Germersheim (Allemagne).

Après mille et une aventures culturelles, politiques et journalistiques l’homme animait chaque semaine La prochaine fois je vous le chanterai sur France Inter ainsi que, pendant la messe, le dominical et réjouissant L’Esprit public sur France Culture.

Prié de quitter l’antenne

« On me prie de quitter l’antenne de France Inter », a expliqué au Monde, lundi 6 juin, M. Meyer, qui présente son émission chantante depuis maintenant quatorze années. La raison invoquée par Radio France ? Elle est classique et de circonstance : la direction « souhaite cantonner les producteurs d’émissions à une seule chaîne ». En 2015, Frédéric Lodéon, 64 ans, présent sur France Inter et France Musique, avait été limité à cette dernière. Aujourd’hui, ce sont Laure Adler, 66 ans, (par ailleurs membre du conseil de surveillance du Monde) et Philippe Meyer, tous deux présents sur Culture et Inter, qui sont concernés.

C’est ainsi que Mme Adler restera présente sur France Inter (où elle héritera de l’émission quotidienne de Kathleen Evin, en soirée). Pour sa part M. Meyer conserverait la charge de « L’Esprit public », sur France Culture – mais il se plaint de ne pas encore savoir à quelles conditions. « C’est un choix éditorial », assume le directeur délégué aux antennes et aux programmes, Frédéric Schlesinger, 63 ans, qui promet au producteur « un rôle élargi » sur France Culture. Elargir le rôle en fermant le micro ?

Crocodile antique

Entré à Radio France en 1982 Philippe Meyer demeure contre vents et marées, à 68 ans, ce que Le Monde appelle « une figure des mondes culturel et politique ». On se souvient peut-être qu’en mars 2015, lors d’une violente crise à Radio France, l’homme avait publié une tribune dans Le Monde – un texte à l’ancienne aux allures de réquisitoire envers la direction de l’entreprise publique et son président controversé : Mathieu Gallet. Son texte était titré : « Il faut stopper la dérive de Radio France ».

Nous avions pour notre part alors évoqué, sur ce blog, cette initiative : « Radio France est en colère : dans Le Monde lire la tribune, au vitriol, de  Philippe Meyer ». Evoquant l’affaire avec un confrère (passé par Le Monde) nous nous entendîmes répondre qu’il s’agissait là de bien vieilles guerres. Et encore que Philippe Meyer était, tout bien pesé un antique crocodile. Est-ce dire qu’il n’a pas le droit, lui aussi, d’essuyer une larme ?

Errante hirondelle

Ecossant des petits pois, samedi dernier, nous écoutions d’un tympan amusé  les vinyles diffusés sur France Inter par M. Meyer. Il continuait de dérouler, de faire la part belle à l’intelligence, à la langue française et aux poètes qui la chantent. Colette Magny et Victor Hugo. Ferré sans cesse revisité. C’était presque trop beau. Combien étions-nous à partager ce festin ? Quand, sur quelles ondes et en quel pays pourrons-nous encore entendre, grâce à Lamartine et Brassens, l’enfant des chaumières glaner sur les bruyères le bois tombé des forêts ?

A demain

2 réflexions sur “Double emploi : on n’entendra plus chanter Philippe Meyer sur les ondes de France Inter

  1. « la direction « souhaite cantonner les producteurs d’émissions à une seule chaîne » »

    Original de prôner « Think inside the box », en quelque sorte .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s