Officiel : travailler la nuit est très mauvais pour la santé (cancers, psyché, intellect, obésité…)

Bonjour

Voilà un rapport qui, si l’on ose écrire, tombe à pic pour la CGT, FO et l’ensemble des syndicalistes non réformistes. Il est rendu public aujourd’hui 22 juin, au lendemain de la Fête de la Musique et à la veille de la première manifestation interdite. C’est un document officiel, signé de Caroline Gardette, Directrice générale suppléante de l’Agence nationale de sécurité sanitaire alimentation, environnement travail (Anses). On trouvera ici ce long et savant document : « Évaluation des risques sanitaires liés au travail de nuit Avis de l’Anses Rapport d’expertise collective ».

Plus de 3,5 millions de personnes

Allons à l’essentiel. Contrairement aux apparences la population concernée par le travail de nuit (habituel ou occasionnel) a presque doublé ces vingt dernières années. En 2012 elle représentait 15,4 % des salariés, soit 3,5 millions de personnes – et elle continue d’augmenter. Selon l’article L. 3122-32 de l’actuel Code du travail, le recours au travail de nuit doit rester exceptionnel :

« Le recours au travail de nuit est exceptionnel. Il prend en compte les impératifs de protection de la santé et de la sécurité des travailleurs et est justifié par la nécessité d’assurer la continuité de l’activité économique ou des services d’utilité sociale. »

Pressions temporelles

Pour l’Anses, et au vu de l’ensemble des données médicales et scientifiques, les conditions de travail des salariés en horaires de nuit se révèlent plus difficiles que pour les autres : ils sont par exemple soumis à des facteurs de pénibilité physique plus nombreux, une pression temporelle plus forte ou encore des tensions avec leurs collègues ou le public plus fréquentes. Les résultats de l’expertise de l’Agence mettent en évidence des effets sur la santé du travail posté incluant la nuit :

« Effets avérés sur la somnolence, la qualité de sommeil et la réduction du temps de sommeil total et le syndrome métabolique ;  effets probables pour le cancer, la santé psychique, les performances cognitives, l’obésité et la prise de poids, le diabète de type 2 et les maladies coronariennes (ischémie coronaire et infarctus du myocarde) ;  et effets possibles sur les dyslipidémies, l’hypertension artérielle et l’accident vasculaire cérébral ischémique. »

Observations politiques

L’Agence  recommande de limiter le recours au travail de nuit aux seules situations nécessitant d’assurer les services d’utilité sociale ou la continuité de l’activité économique. Dans ce contexte, l’Anses fait une observation politiquement importante :

« La ‘’continuité de l’activité économique’’, utilisée dans certains cas pour justifier le recours au travail de nuit, n’est toujours pas définie à ce jour dans la réglementation. »

On observera que ce travail avait été demandé à l’Anses le 22 mars 2011 par la Confédération des travailleurs chrétiens (CFTC). Ce syndicat (est-il réformiste ?) souhaitait une « évaluation des risques sanitaires pour les professionnels exposés à des horaires de travail atypiques, notamment de nuit ». La France était alors gouvernée à droite. Cinq années et quelques mois plus tard, grâce à un remarquable travail d’analyse et d’enquête bibliographiques on connaît le résultat de cette évaluation. Il restera à l’Anses à être saisie, si elle n’est déjà, d’une évaluation des impacts sanitaires du chômage. Puis d’établir des comparaisons. Nous en saurons alors un peu plus sur les rapports entre la santé publique et les convictions idéologiques.

A demain

Une réflexion sur “Officiel : travailler la nuit est très mauvais pour la santé (cancers, psyché, intellect, obésité…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s