Contre le sida : un milliard d’euros et des poussières. F. Hollande peut-elle mieux faire ?

Bonjour

Brexit ou pas, les maladies infectieuses sont bien là. Au premier rang desquelles le paludisme, la tuberculose et le sida. Et le « Fonds mondial de lutte » contre ces trois fléaux. Il existe et œuvre depuis 2002. Pour cette fois c’est promis : la France « maintiendra sa contribution » au Fonds. Soit une enveloppe de 1,08 milliard d’euros pour la période 2017-2019. L’annonce a été faite par François Hollande le dimanche 26 juin lors de la clôture de la 18e édition du festival Solidays – un rituel caritatif pour lequel on peut redouter le suranné.

Hollande reçoit Gates

Le même jour le président de la République française assistait à la victoire (2-1) de l’équipe de France de football contre la République d’Irlande. Le lendemain il s’est entretenu avec M. Bill Gates, co-président de la Fondation Bill et Melinda Gates. « Alors que 1,2 millions personnes dans le monde décèdent encore chaque année à cause du VIH, ils ont évoqué les moyens de renforcer l’action de la communauté internationale contre les grandes pandémies et fait part de leur détermination à bâtir des systèmes de santé plus robustes, conformément aux objectifs de développement durable » fait savoir le Palais de L’Elysée.

Un milliard d’euros sur trois ans et contre les trois fléaux ? Cette contribution « témoigne de l’engagement sans faille de la France dans le combat contre les grandes pandémies et pour le renforcement des systèmes de santé, notamment dans les pays d’Afrique, fait encore savoir l’Elysée alors que s’achevait la 18e édition du festival Solidays. Deuxième donateur du Fonds mondial, la France est aussi le premier soutien financier de la centrale d’achat de médicaments Unitaid, grâce aux financements innovants pour le développement. » François Hollande appelle à « la mobilisation générale de la communauté internationale, afin que la conférence de reconstitution du Fonds mondial pour les trois prochaines années (…) soit un succès et permette de sauver des millions de vies ».

Choix mortifère

Sauver des millions de vies humaines ?  Les associations de lutte contre le sida, Aides, Act-up Paris et Coalition PLUS dénoncent bien au contraire l’action de la France et de son président. Elles demandent au président de « se ressaisir », réclament « une augmentation de la contribution de la France » lors de la conférence, qui réunira l’ensemble des Etats donateurs le 16 septembre à Montréal. Après avoir envisagé une éradication du sida (vers 2030) elles estiment que la stagnation des financements internationaux aura pour effet une reprise à la hausse de cette l’épidémie. Plus généralement les associations accusent François Hollande d’avoir « fait le choix mortifère de l’inaction durant tout son mandat présidentiel ».

A l’autre extrémité du spectre les organisations du Collectif Santé Mondiale  « saluent l’engagement politique et financier de la France ». « En faisant le choix d’allouer 1,08 milliardd’euros pour la période 2017-2019, soit 360 millions d’euros par an, la France prouve qu’elle veut rester un des leaders mondiaux en faveur de la santé des plus vulnérables » a déclaré Pierre Bergé, historique de la lutte, président de Sidaction et proche du président de la République.

Douste-Blazy en décembre

« La contribution de la France permettra de sauver 648 000 vies et de prévenir 24,8 millions de nouvelles infections » estime pour sa part Bruno Rivalan, d’Action Santé Mondiale. Où l’on voit à quel point les comptabilités peuvent être divergentes. « Cette annonce politique d’ampleur doit se traduire immédiatement dans le projet de budget pour 2017 actuellement en préparation, ajoute Christian Reboul d’Oxfam France. Nous nous resterons aussi vigilants sur le fait que la France honore la totalité de son engagement actuel d’ici décembre 2016. »

Décembre 2016 ? Nous commencerons alors, dans les médias, à entendre parler (de) Philippe Douste-Blazy (Unitaid), depuis peu candidat officiel de François Hollande pour diriger, sinon l’ONU du moins l’Organisation mondiale de la Santé.

A demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s