Nouvelles images insoutenables : abattoir du Mercantour ; aéroport d’Istanbul-Atatürk

Bonjour

Comment hiérarchiser ?

Aube froide du 29 juin 2016. « C’est une liste qui n’en finit pas de s’allonger», nous annonce Le Monde qui, une fois encore a eu l’exclusivité des images de la désormais célèbre association L214. Ces militants « dévoilent de nouveaux cas de maltraitance animale dans des abattoirs ». L’attaque (en caméra cachée) vise cette fois deux établissements de mise à mort: ceux de Pézenas (Hérault) et celui du Mercantour, à Puget­-Théniers dans les Alpes­-Maritimes. Filmées entre novembre et fin mai, des vidéos insoutenables montrent des sévices graves et des infractions manifestes perpétrés sur des bovins, des moutons, des cochons et des chevaux, lors d’abattages conventionnels et rituels. Le Monde les montre. Comment faire autrement ?

Dans un rituel inversé L214 devait déposer plainte, mercredi 29 juin, devant les tribunaux de grande instance de Béziers et de Nice pour maltraitance et actes de cruauté. Plus tard dans la journée Stéphane Le Foll se fendra une nouvelle fois d’un communiqué dénonçant de telles pratiques. Nouvelles mesures, nouvelles sanctions. On risque aussi de se lasser. Tout fatigue et l’on s’habitue vite. Ou l’on détourne le regard. Il est de justes combats parfois bien difficiles à mener dans la durée.

Abominable

L’exclusivité du Monde pourrait avoir moins d’écho que prévu. De premières images arrivent, déjà, d’au-delà du Mercantour. Au moins 36 personnes ont été tuées et près de deux cents blessées dans une attaque perpétrée dans la soirée du mardi 28 juin à l’aéroport d’Istanbul-Atatürk. Quelques heures après le drame, les déclarations des autorités et les divers témoignages recueillis sur les réseaux sociaux et dans les médias permettaient d’esquisser le déroulé des événements.Slate.fr réalise déjà un « Grand format ».

A une heure non précisée, les assaillants sont arrivés en taxi à l’aéroport, selon les explications données par le premier ministre turc, Binali Yildirim. Les premiers éléments de l’enquête font état de trois individus, dont ni l’identité ni la nationalité n’ont été communiquées. Le président français François Hollande a « condamné fermement » un « acte abominable ». On écoute et, une nouvelle fois, on imagine des images proprement insoutenables. Comment peut-on hiérarchiser ?

A demain

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s