Mohamed Lahouaiej Bouhlel, le meurtrier de Nice, était-il un malade psychiatrique alcoolique ?

 

Bonjour

Toujours aller au plus près… S’autoriser à user du coupe fil journalistique… Faute de pouvoir la dévoiler tenter, autant que faire se peut, d’approcher la vérité. Signé Elise Vincent c’est un reportage bien troublant, bien dérangeant que celui que publie Le Monde au lendemain de la tuerie de Nice. « ‘’C’est l’acte d’un fou’’, assure le voisinage de Mohamed Lahouaiej Bouhlel ».

Quelques extraits :

« C’est un homme au profil très instable, à la fois taciturne, solitaire, capable d’autant de violence que d’empathie, que décrit le voisinage immédiat de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, ce Tunisien auteur de l’attaque au camion sur la promenade des Anglais, à Nice, le 14 juillet au soir. En instance de divorce, père de trois enfants, il partageait sa vie ces derniers mois entre le domicile de son ex-épouse, sur les hauteurs de Nice, et un petit appartement, plus central. (…)

Cette mère de famille de 44 ans dit ne pas avoir été du tout surprise, quand elle a appris que Mohamed Lahouaiej Bouhlel était l’homme au volant du camion. Elle le croisait de temps en temps, mais connaissait surtout son épouse.« C’était une femme battue. Lui était alcoolique, mais surtout pas dans un état psychologique normal », assure-t-elle. »

Et encore :

« Elle décrit des scènes dont elle ne souhaite pas que le détail soit divulgué, où face aux crises de démence de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, le voisin direct du couple a dû intervenir à plusieurs reprises, et faire des signalements aux services sociaux. « Il n’avait rien à voir avec l’islam, c’est juste l’acte de fou », répète-t-elle inlassablement (…).

« Reste Yasmine, 40 ans, voisine du rez-de-chaussée. Cette coiffeuse de métier, seule aussi avec ses deux enfants, ne travaillait pas et est une des rares qui croisait souvent Mohamed Lahouaiej Bouhlel. Son témoignage recoupe celui d’Aïda, la voisine du quartier Saint-Sylvestre. « Quand on lui disait bonjour, il ne répondait jamais, mais vous fixait longuement, avant de passer son chemin », raconte-t-elle.(…)

« Yasmine décrit, comme Aïda, un homme qui sentait l’alcool. Elle assure être devenue folle lors du dernier ramadan, car Mohamed Lahouaiej Bouhlel, qui vivait dans l’appartement juste au-dessus, bougeait tout le temps les meubles la nuit« Je croyais qu’il le faisait exprès », détaille cette mère de famille encore sous le choc. 

Toxicologie

« La seule voisine avec qui Mohamed Lahouaiej Bouhlel semblait s’entendre, se trouvait au dernier étage, selon Yasmine. La jeune femme, célibataire, avenante, conviait souvent chez elle, le soir, Mohamed Lahouaiej Bouhlel pour de longs apéritifs « autour d’une bouteille de rosé », lui aurait confié celle-ci, le 15 juillet, abasourdie par le carnage sans décrire toutefois la nature de leur relation. »

Toujours aller au plus près des faits. Aider à la manifestation de la vérité. Les enquêteurs rendront-ils publics les résultats de la totalité des expertises toxicologiques pratiquées ? Et ensuite ?  Cet homme a-t-il, pour reprendre la formule du procureur de la République François Molins, répondu stricto sensu « aux appels au meurtre des djihadistes » ?

A demain

1 On lira aussi ce texte, repris de l’AFP : « Dépressif, taciturne, violent: mais qui était Mohamed Lahouaiej Bouhlel ? »

 

 

Une réflexion sur “Mohamed Lahouaiej Bouhlel, le meurtrier de Nice, était-il un malade psychiatrique alcoolique ?

  1. C’est une misssion récurrente des journalistes des media mainstreams (comprendre : les journalistes aux ordres de l’état socialiste sponsorisé par le Qatar et les Saoud) que de faire passer ces fanatiques islamistes pour des  »déséquilibrés », de façon à singulariser leur acte, et de l’extirper ainsi du contexte communautaire et religieux.
    Les faits sont pourtant assez clairs non ? Concernant cet assassin les informations sont à chercher… dans la presse tunisienne, et pour ce qui concerne le crime, le fait qu’il fut ou non diagnostiqué alcoolique avec troubles thymiques n’en change en rien le mobile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s