Tuerie de Nice et «complotisme» : Bernard Cazeneuve met en cause la déontologie des journalistes de Libération

Bonjour

C’est une violente passe d’armes entre Libération et Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur. C’est aussi une nouvelle et violente secousse née de la tuerie terroriste  de la promenade des Anglais. Dans son édition datée de ce 21 juillet le quotidien affiche en titre de « Une » « Des failles et un mensonge ». Et accuse « la communication du gouvernement [d’avoir], au minimum, travesti la réalité » en exagérant a posteriori la présence policière sur la promenade des Anglais.

Selon Libération, qui s’appuie sur « une source policière qui a pu visionner les images de la vidéosurveillance » mais aussi sur des photos prises quelques instants avant l’attaque, « un seul véhicule de police, celui des agents municipaux, se trouvait au milieu de la chaussée, côté mer », à l’endroit où l’artère devenait piétonne en ce soir de fête, peu avant que le camion n’arrive. Aucun membre de la police nationale n’est alors présent. « Et pour cause, ceux-ci ont été relevés aux alentours de 20 h 30 par leurs collègues municipaux. Il n’y a donc aucune voiture de police nationale susceptible de barrer la chaussée », poursuit le quotidien.

« La police nationale était présente et très présente sur la promenade des Anglais », avait pour sa part affirmé M. Cazeneuve, samedi 16 juillet, allant jusqu’à assurer que « des véhicules de police rendaient impossible le franchissement de la promenade des Anglais ». Le Monde observe aujourd’hui que le ministre de l’Intérieur reconnaît désormais, dans son communiqué de jeudi, que la police municipale tenait un premier barrage avec une seule voiture et que, sur le deuxième barrage, « deux voitures de police étaient stationnées sur la chaussée dans le sens longitudinal (permettant l’accès des piétons) ».

« Ressorts du complotisme »

Voici le document diffusé dans la nuit du 20 au 21 juillet 2016 : « Communiqué de presse de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, en date du 21 juillet 2016 ». Extrait (nous soulignons):

« Alors que la préfecture des Alpes-Maritimes a fourni aujourd’hui à sa demande au journal Libération l’ensemble des réponses à ses questions, M. Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur, s’indigne des contre-vérités que le journal a publiées dans son édition datée du 21 juillet. Ces méthodes interrogent la déontologie des journalistes qui ont signé ces articles. Ces procédés, qui empruntent aux ressorts du complotisme, sont graves, car ils laissent penser que le Préfet des Alpes-Maritimes, le Ministre de l’Intérieur et le Premier Ministre auraient cherché à travestir la vérité là où ils se sont résolument engagés dans une démarche de totale transparence, dans le respect dû aux victimes et dans la responsabilité qui est la leur devant la Nation meurtrie. (…) »

Arrogance

« A la demande du Ministre de l’Intérieur et du préfet des Alpes-Maritimes, le Directeur départemental de la sécurité publique recevra ce jeudi matin la presse pour revenir, documents et cartes à l’appui, sur le dispositif du 14 juillet à Nice.

Le Ministre de l’Intérieur réaffirme son soutien et sa totale confiance à l’ensemble des préfets, aux forces de l’ordre et aux services de renseignement qui, dans un contexte très difficile, luttent contre la menace terroriste. Il estime de son devoir de les protéger de campagne politiques ou de presse qui visent à atteindre le ministère de l’Intérieur dans sa réputation, faisant fi du travail considérable accompli par ces femmes et ces hommes de devoir. »

 Complotisme ? Jugulaires déontologiques ? Pour sa part la direction de Libération devrait prochainement engager différentes actions. Et notamment publier un éditorial appelant les politiques à conserver leur sang-froid plutôt que de céder à ces péchés mortels que sont, parfois, la paranoïa et l’arrogance.

A demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s