Où est passé le dossier médical des urgentistes appelés au chevet d’Adama Traoré mourant ?

Bonjour

Le temps court et l’affaire s’envenime. Aujourd’hui c’est Mediapart, longtemps absent, qui contribue à faire gonfler l’abcès : « Mort d’Adama Traoré: des éléments cruciaux ont disparu du dossier » (Faïza Zerouala – sur abonnement). Ces éléments ont-ils, stricto sensu, disparus ou n’ont-ils pas (encore) été versés au dossier ? La nuance est de taille. Pour autant dans les deux cas ces éléments sont indispensables pour conclure quant aux causes précises de la mort de ce jeune homme de 24 ans interpellé de manière musclée par trois gendarmes. C’était le 19 juillet dans le Val d’Oise.

Où est, aujourd’hui, le rapport d’intervention détaillé du Samu et des pompiers daté du jour de la mort d’Adamé Traoré – document qui n’aurait pas été communiqué à la justice ? Les trois médecins légistes (à l’hôpital de Garches puis à l’Institut médico-légal de Paris) qui ont autopsié le corps d’Adama Traoré ont-ils eu connaissance de cette pièce essentielle ? Si tel n’a pas été le cas des éléments leurs manquent pour conclure de manière éclairée. Est-il vrai qu’ils n’auraient eu connaissance que des « procès verbaux de transports, constatations et mesures prises par la gendarmerie ». Ont-ils demandé plus ? Que leur a-t-il été répondu ?

 Dissimulations

 Yves Jannier, procureur de la République de Pontoise a-t-il eu connaissance de ce document qui fournit des éléments cliniques et biologiques indispensables sur les derniers instants de vie  de la victime – ou les premières minutes suivant sa mort. La comunication de ces documents permettra notamment de connaître l’heure d’appel des pompiers sur place ainsi que la nature exacte des soins médicaux prodigués à Adama Traoré – si des soins ont été, à temps, pu être prodigués.

Toujours selon Mediapart manquerait aussi au dossier « le rapport de police technique et scientifique rassemblant les constations et prélèvements effectués dans le véhicule des gendarmes ». Me Yassine Bouzrou, l’un des avocats de la famille d’Adama Traoré, a déclaré : « nous réfléchissons et n’excluons pas de déposer une plainte pour dissimulation de preuves ». Ces preuves sont-elles dissimulées ou simplement en cours de transmission. Nous le saurons bientôt 1. Et nous en saurons alors un peu plus sur les circonstances et les causes d’une mort qui date, désormais, de plus de deux semaines.

A demain

1 On lira, ci-dessous, ce commentaire:

« Procédure habituelle des pompiers et du SAMU, il est rédigé une fiche d’intervention sur modèle pré-imprimé, qui est faite de 2 page l’une copie-carbone de l’autre. La copie carbone est gardée par le SAMU ou le pompiers, l’original remis aux services hospitaliers quand le patient y est conduit.
Suffit de demander le dossier par réquisition judiciaire et le dossier est remis en présence d’un administrateur hospitalier pour le SAMU qui est un service hospitalier et d’un représentant du conseil de l’Ordre.« 

2 réflexions sur “Où est passé le dossier médical des urgentistes appelés au chevet d’Adama Traoré mourant ?

  1. Procedure habituelle des pompiers et du SAMU, il est rédigé une fiche d’intervention sur modèle préimprimé, qui est faite de 2 page l’une copie-carbone de l’autre, la copie carbone est gardée par le SAMU ou le pompiers, l’original remis aux services hospitaliers quand le patient y est conduit.
    Sufit de demander le dossier par réquisition judiciaire et le dossier est remis en presence d’un administrateur hospitalier pour le SAMU qui est un servce hospitalier et d’un représenatnt du conseil de l’ordre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s