Nicolas Sarkozy: il avoue être addict au sucre et au sport. « Zéro alcool … ». Mais encore ?

 

Bonjour

Il nous joue, une fois encore, l’air matois, l’éternel retour. Et les médias lui tendent les bras. On lui pardonne tout. Lorsque l’animal politique paraît le cercle médiatique applaudit à grand cris.

Or Nicolas Sarkozy est bel et bien un « animal politique ». Un grand fauve. Il le sait, il en joue, il en jouit. Il fait l’acteur comme personne et il sera demain à nouveau candidat à être candidat à la présidence de la République. Pour l’heure il ronge son frein, rôde son show.

Après sa longue interview au « Point« , l’homme s’est prêté au jeu des « confidences » au micro de RTL . L’émission a pour titre « Questions de confiance » et a été diffusée ce samedi 6 août, deux jours après la nuit du 4. « Le président du parti Les Républicains  a reçu une équipe de la radio dans ses anciens bureaux de chef d’État et a tiré au sort plusieurs questions personnelles. Qu’est-il, cette fois, sorti du chapeau ?

« « Excessif, gourmand, addict », se dépeint Nicolas Sarkozy à la question : « Lequel des sept péchés capitaux seriez-vous ? ». « Je peux être addict au sport, à la lecture, au sucre », ajoute-t-il, après une hésitation. « Excessif, gourmand, addict », se dépeint Nicolas Sarkozy. » Le Vatican lui pardonnera sans doute ses insuffisances théologiques.

Alcool et pétard

Mais les journalistes veillent au grain. Selon BFM TV, Nicolas Sarkozy aurait aussi déclaré lors de cette interview qu’il n’avait « jamais bu une goutte d’alcool » de sa vie. Il aurait aussi affirmé : « Je n’ai jamais fumé un pétard de ma vie, ce n’est pas du tout que je suis contre. » Cependant, aucune de ces déclarations ne figure dans l’interview diffusée samedi matin par RTL. Ce nouvel adepte de la vérité (dans le couple) aurait-il encore des choses à cacher ?

« Zéro alcool » ? Aurait-il fait semblant, menti, les quelques fois où il était en représentation chez des vignerons ? Comme le 22 avril 2012 quand, président, il arpentait les vignes et les caves de l’appellation Vouvray (chenin blanc 100%) – bras dessus bras dessous avec le jeune Bruno Lemaire ? 1.

Et, sur le fond,  que dire d’une addiction avouée au sucre chez quelqu’un qui est à ce point abstinent ? Est-ce un stage pré-fermentation de l’assuétude ? Une étape avant la chaptalisation ? On attend, sur ces questions primaires, les lumières et le décryptage des spécialistes de SOS addictions.

A demain

1 « De Tours à Vouvray, avec Gambetta, Balzac et Sarkozy » (Slate.fr, 24 avril 2012)

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s