J.O. de Rio: à quand le jour où les urines des athlètes ne seront plus violettes ?

 

Bonjour

« Pisser violet » ? La colère peut aider le nageur à dire sa vérité. Et cette vérité peut être métaphorique. La chose s’est produite à Rio le 8 août. Ce lundi fut une nouvelle journée noire pour les tricolores, une journée marquée par l’impuissance de Camille Lacourt, 31 ans, à monter sur le podium après sa dernière finale individuelle. Nous assistions alors au 100 mètres dos. Lacourt le Marseillais avait terminé quatrième il y a quatre ans à Londres. Il a, cette fois, fini cinquième (52 »70) laissant les trois médailles à Ryan Murphy (51″97, deuxième chrono le plus rapide de l’histoire), Jiayu Chu (52″31) et David Plummer (52″40).

C’est alors que, dans la zone mixte, l’ire de Lacourt éclata. Ecœuré, le Marseillais jeta un gros pavé éclaboussant notamment  Sun Yang , 24 ans. Cet athlète  précoce avait été contrôlé positif à la trimétazidine  (le dangereux Vastarel ®, un cardiotonique  des laboratoires français Servier) en juillet 2014. …

Lire la suite sur Slate.fr.

A demain

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s