Médecine : comment passer en 2ème année les doigts dans le nez (avec 2000 euros en poche)

Bonjour

Combien ont-ils été payés ? Pour comprendre il faut, ici, regarder et écouter Audrey (sans oublier son père) : tous les accents de l’horrible vérité (concernant la sélection des futurs médecins).

Résumons à grands traits. Le numerus clausus dans l’admission aux études médicales a été instauré, en France, il y a quarante-cinq ans. Avant ce n’était pas le paradis. Ensuite c’est devenu quelque chose qui pouvait ressembler à l’enfer. Bien des médecins peuvent en témoigner. Et plus encore qui, au bord de la voie royale, furent abandonnés.

Avant tout (ou presque) était gratuit et confraternité. Après on vit, progressivement, émerger puis diffuser, une épidémie de formations privées : payer pour augmenter les chances de pouvoir, un jour, exercer et prescrire. Les doyens, comme toujours dépassés, ne firent rien contre ce fléau. Le numerus clausus, paradoxalement, les satisfaisait. On affina le supplice. Vinrent les coefficients fantaisistes, la roulette russe des QCM et autres QROC. Plus pervers encore : l’épreuve des sciences humaines mise au point dans la région tourangelle :

« Que faut-il penser (en deux cents mots) de la parité qui prévaut au Burkina Faso ? »

Bourdieu et Passeron

Un demi-siècle (ou presque) plus tard  l’ANEMF (Association Nationale des Etudiants en Médecine de France) indique que près de 15 % des étudiants ont réussi le concours de médecine du premier coup. Qui sont-ils ? Comment font-ils ? Faut-il relire « Les Héritiers » (1964) best-seller sociologique des inusables Pierre BourdieuJean-Claude Passeron ?

On peut aussi se borner aux publicités estivales. Comme celle de Cours Thalès®, « le spécialiste des stages des préparations aux filières sélectives de l’après-bac ». Un spécialiste qui limite les risques et amplifie les profits : il propose depuis 2011 des cours de préparation au concours de première année de médecine « dès la Terminale S ».

Cours Thalès® rappelle qu’en 2013, sur 56 000 candidats, moins de 7 500 ont été admis en 2ème année. Or plus de 75% des étudiants en médecine ont recours à une « prépa privée ».

« Avec la possibilité de passer deux fois cet examen, il est primordial pour les étudiants d’anticiper et de préparer à l’avance leur premier semestre. En effet, un premier concours a lieu dès le mois de décembre pour les élèves de première année en médecine. L’exigence demandée aux étudiants à la rentrée en première année demande une préparation spécifique non développée au lycée

Primer au carré

C’est bien pourquoi Cours Thalès®  a été, dès 2011, le premier organisme à proposer une prépa médecine anticipée pendant l’année de Terminale S. » Publicité:

« Cours Thalès® apporte un complément indispensable aux lycéens désireux de réussir le concours de première année de médecine à l’issue de leur Bac. Ces séances renforcent le niveau de Terminale S dans les matières importantes en PACES.

« Ces cours suivis en amont de la première année, rendent les étudiants plus confiants et ces derniers arrivent ainsi avec une bonne méthodologie et une avance non négligeable sur le programme.

‘’Plus de 50 % de réussite en PRIMANT [ du premier coup] parmi nos élèves contre environ 11 % sans préparation au concours de 2015’’ explique Edouard Morice, professeur agrégé, fondateur de Cours Thalès® ».

« Lors de cette formation, toutes les notions sont traitées de manières progressives et entièrement reprises. En plus des leçons, des cours de méthodologie sont mis au point afin de préparer les élèves à bien appréhender cette épreuve. Par la suite, des QCM type PACES sont traités. Cela permet d’assimiler les cours et de se confronter aux épreuves de PACES. Toutes les questions posées lors de ces entraînements peuvent tomber au concours. »

Agrégés, Normaliens, CAPES, etc.

A savoir : En plus de classiques préparations aux Bac S et ES, les Cours Thalès® proposent une gamme de stages tournés vers le supérieur et qui s’adressent aux élèves qui décident de lever les yeux au-delà de l’horizon du baccalauréat. L’exigence dans le recrutement des 150 enseignants (agrégés, normaliens, CAPES, etc.) est la marque de fabrique de Cours Thalès®.  La crème de la crème de l’enseignement public, en somme, au service du privé. Qu’en pense la ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur ?

Aujourd’hui, plus de 3 000 élèves ont effectué les stages de Cours Thalès®. Cours Thalès® prodigue des cours en région parisienne. Les rencontres sont organisées au Lycée  Carcado, 121 Bd Raspail, Paris. C’est un lycée d’enseignement professionnel – un lycée privé et catholique dont la tutelle est assurée par le Congrégation des Filles du Cœur de Marie.

On peut, cet été, relire « Les Héritiers ». Sans oublier, avant les primaires, « Le président des riches » de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. On y parle d’inceste et d’oligarchie. Compter moins de dix euros.

A demain

Une réflexion sur “Médecine : comment passer en 2ème année les doigts dans le nez (avec 2000 euros en poche)

  1. Et en plus de par son programme cette « 1ère année  » est sans doute l’examen , comme dirait Houellebec, le plus c.. de la terre. Quoique les programmes de 2eme et à moindre titre, de 3ème année soient aussi très crétins. Et je passe sur la nullité de certaines question de l’ECN Il arrivait (je parle pour il y a 5-6 ans) que les membres du Jury (qui n’est pas à l’origine des questions) se grattent longuement le crâne pour comprendre ou déterminer la bonne réponse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s