Zika : premier MOOC ! Et record battu de présence du virus dans le sperme (Haïti-Italie)

 

Bonjour

C’est, petit à petit, une nouvelle cartographie biologique et virologique qui se dessine sous nos yeux. Véhiculé jusqu’à l’homme par certains moustiques femelles, à l’origine d’une infection généralement asymptomatique ou bénigne, le virus Zika peut être transmis par voie sexuelle. Est-ce fréquent ? Est-ce anecdotique ? Rien ne permet encore de répondre. Août 2016: nous en sommes au stade des hypothèses épidémiologiques.  Ce sujet (et bien d’autres) est abordé dans le MOOC 1 qui vient d’être consacré à Zika  et auquel nous avons  [gracieusement – puisqu’il faut désormais préciser] participé. 2

Retour d’Haïti

Une publication originale vient aujourd’hui compléter le tableau. On la trouve dans le dernier numéro d’ Eurosurveillance : INFECTION DYNAMICS IN A TRAVELLER WITH PERSISTENT SHEDDING OF ZIKA VIRUS RNA IN SEMEN FOR SIX MONTHS AFTER RETURNING FROM HAITI TO ITALY, JANUARY 2016”.

Ce travail est signé par sept chercheurs du centre hospitalo-universitaire de Padoue (Italie) dirigée par Luisa Barzon. Soit, en janvier 2016, un homme dans la quarantaine, rentrant en Italie après un séjour de deux semaines en Haïti. Fièvre, éruption maculo – papuleuse prurigineuse transitoire sur le  tronc et les bras. Le souvenir  de piqûres de moustiques en Haïti, pas d’antécédents particuliers. Diagnostic biologique d’infection par Zika et séquençage du génome viral. Virus mis en culture cellulaire à partir d’échantillons d’urine, de salive et de sperme.

Fluides biologiques infectés

Avec l’accord du patient un suivi étroit a été mis en place. Le virus a été retrouvé  dans le plasma jusqu’au neuvième jour  après l’apparition des symptômes, jusqu’à 15 jours dans l’urine et jusqu’à 47 jours dans la salive. Ce même virus était toujours détectable à 181 jours dans le sperme. C’est à ce stade (fin juillet) que la publication a été adressée à Eurosurveillance qui l’a acceptée et mis sur son site le 11 août.

Depuis janvier le patient a recours, autant que de besoin, à des préservatifs masculins. Son épouse est restée Zika-négative. Pendant toute cette période, le patient a utilisé des préservatifs dans ses rapports avec son épouse, qui est pour sa part restée négative. Le recours au  préservatif  (ou l’abstention de relations sexuelles) est tout particulièrement recommandé pour, indirectement, prévenir le risque de contamination embryonnaire ou fœtale. Encore faut-il être informé de la présence du virus Zika dans le sperme.

A demain

1 « MOOC ? » s’interrogeront certain(e)s ?  Un acronyme pour « Massive Open Online Course » – que l’on ne peut guère traduire que par « Cours En Ligne Ouvert et Massif » qui donne naissance à « CENLOM »….

Voir, en commentaire de ce post, les explications éclairées de S. Merlaud

2 Travail remarquable coordonné par  Aline Philibert : « In the footsteps of Zika… approaching the unknown » by Université de Genève, Institut Pasteur, Centre Virchow-Villermé.

Teaser:  https://www.youtube.com/watch?v=fzKISWUV3XE&feature=youtu.be

Subscribe to the MOOC here : http://bit.ly/2b5DvbL

 

2 réflexions sur “Zika : premier MOOC ! Et record battu de présence du virus dans le sperme (Haïti-Italie)

  1. http://moocs.unige.ch/presentation/

    Pour les nuls comme mézigue qui ignorent encore ce qu’est un MOOC.
    C’est un Cours Ouvert à Tous En Ligne. Un COUTEL, dirai-je .

    Enfin « massif » ça ne se décrète pas. Ce n’est pas au pied du mur qu »on voit le maçon, c’est tout en haut.

    « L’acronyme MOOC signifie « Massive Open Online Course » que l’on peut traduire par « cours en ligne ouvert et massif ». Il s’agit donc :

    De cours et non pas de conférences ou de reportages. Ces cours sont d’un niveau universitaire.
    De cours diffusés sur internet.
    De cours gratuits et libre d’accès. Aucun prérequis n’est exigé de la part des participants. De plus, l’inscription sur les différentes plateformes de MOOCs est entièrement gratuite. Seule la délivrance de certificats (facultatifs) est payante. Cela ne signifie pas pour autant que le contenu délivré sur ces plateformes soit libre de droit. D’une manière générale, il ne peut être ni réutilisé, ni rediffusé sans le consentement de leurs auteurs.
    De cours massifs. Le nombre d’inscrits par cours peut varier de quelques milliers à plus de 100’000 participants. Néanmoins, tous les apprenants n’ont pas forcément l’intention de suivre l’enseignement du début jusqu’à la fin, et seule un petite proportion d’apprenants est véritablement active.
    « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s