Le burkini, un maillot de bain ? Non, c’est un «projet de contre- société» (Manuel Valls)

 

Bonjour

De l’art, subtil, d’exercer le pouvoir en jetant, l’été, un peu d’huile sur le feu. La France  avait œuvré au mieux avec la loi du 11 octobre 2010 « interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public ». Six ans plus tard le chef du gouvernement prend soudain position contre un vêtement de plage qui ne laisse voir que le visage. Nous sommes le 17 août, grand soleil sur la France, le Premier ministre a choisi La Provence : « Valls sur le Burkini : « Une vision archaïque de la place de la femme dans l’espace public » » (sur abonnement).

L’AFP reprend et explique que le Premier ministre a mis les points sur les i du burkini.  « Le burkini n’est pas une nouvelle gamme de maillots de bain, une mode. C’est la traduction d’un projet politique, de contre-société, fondé notamment sur l’asservissement de la femme. »  Manuel Valls copie, ici, sa ministre des Droits des femmes (Laurence Rossignol) et dit « comprendre » et « soutenir » les quelques maires qui ont pris des arrêtés interdisant le port de ce maillot de bain intégral sur les plages de leur commune. 1

Comprendre un réflexe.

« Je comprends les maires qui, dans ce moment de tension, ont le réflexe de chercher des solutions, d’éviter des troubles à l’ordre public. Je soutiens donc ceux qui ont pris des arrêtés, s’ils sont motivés par la volonté d’encourager le vivre ensemble, sans arrière-pensée politique. » « Les plages, comme tout espace public, doivent être préservées des revendications religieuses. » Or, derrière le burkini, « il y a l’idée que, par nature, les femmes seraient impudiques, impures, qu’elles devraient donc être totalement couvertes. Ce n’est pas compatible avec les valeurs de la France et de la République. Face aux provocations, la République doit se défendre ».

Une fois ces fortes choses dites le Premier ministre refuse de légiférer.

« Je ne crois pas qu’il faille légiférer en la matière : la réglementation générale des prescriptions vestimentaires ne peut être une solution. » « Avant de penser à légiférer, nous ferons appliquer la loi interdisant le port du voile intégral dans l’espace public – nous le rappellerons, avec le ministre de l’Intérieur, aux préfets et aux forces de sécurité. » Manuel Valls en appelle surtout aux « autorités musulmanes » qui, selon lui, « doivent aussi condamner le voile intégral, condamner les actes de provocation qui créent les conditions d’une confrontation. » C’est pour lui aux musulmans, « à leurs autorités, à leurs familles, dans leurs engagements personnel, professionnel, social, de dire qu’ils rejettent cette vision mortifère de l’islam ».

Ne montrer que le visage

Où l’on voit que le Premier ministre assimile le « voile intégral » et un vêtement de plage qui conduit in fine à ne montrer que le visage. Le chef du gouvernement s’exprime aussi sur  les auteurs de « prêches de haine prononcés dans certaines mosquées ». Pourquoi les laisse-t-on prêcher ?  « D’abord, parce que certains sont Français. Quant à ceux qui sont étrangers et tiennent un discours de haine passible de la loi, ils doivent être expulsés. Ils le sont. Ça a déjà été le cas pour 82 d’entre eux. » « Tous ceux qui prônent des discours n’ayant rien à voir avec nos valeurs doivent être poursuivis. Il ne faut passer aucun compromis avec ceux qui mettent en cause le modèle républicain. Nous avons aussi besoin d’imams parlant français, formés à nos valeurs. »

Manuel Valls en appelle enfin « à l’islam de France et à ses institutions », à qui « il appartient de réagir ». « Je rajouterai, à l’attention de nos compatriotes musulmans, que nous serons aussi impitoyables à l’encontre de tous ceux qui voudraient les prendre comme boucs émissaires et voient dans l’islam un coupable idéal des actes de terrorismes. Ils trouveront toujours l’État à leur côté pour les protéger. »

Camouflet catholique

La fatalité étant ce qu’elle est François Hollande est reçu, ce mercredi 17 août 2016, en audience privée au Vatican par le Pape François, souverain pontife. Le président de la République française sera accompagné tout au long de son déplacement par le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve.

Cette audience privée est la seconde visite de François Hollande au Vatican, après celle du 24 janvier 2014. Elle devrait, selon le Palais de l’Elysée,  marquer un « resserrement des liens ». On se souvient que l’Eglise s’était opposée à la loi sur le mariage pour tous, votée en 2013 par le Parlement français. Le Saint-Siège avait aussi refusé d’accréditer, en 2015, un ambassadeur proposé par la France, Laurent Stefanini, catholique pratiquant et homosexuel. Le Monde rappelle qu’après un an de vacance du poste c’est un autre diplomate, Philippe Zeller, qui a finalement été agréé. On peut voir là une forme de camouflet.

A demain

1 On peut, sur ce sujet, lire dans Libération l’enrichissant entretien avec Jean Baubérot, historien et sociologue de la laïcité : « Burkini : ‘’On peut être choqué sans pour autant interdire’’»

 

2 réflexions sur “Le burkini, un maillot de bain ? Non, c’est un «projet de contre- société» (Manuel Valls)

  1. Désormais toutes les femmes devrons porter des strings pour bien montrer qu’elles sont libérées et non opprimées !
    Je déteste ce que symbolise le burkini, mais en l’interdisant nous avons exactement le même esprit que ceux qui aimerait imposer le voile aux femmes : on décide pour elles, à leur place de ce qu’elles doivent porter et par extension, être.
    La liberté doit être universelle, pas seulement lorsque elle entre dans notre vision du monde.
    Autant l’interdiction de la burka se justifie par la nécessité de pouvoir identifier et reconnaitre les gens, que l’interdiction du voile recouvrant les cheveux, ou du burkini est une aberration pour une société qui se dit laïque. Pour rappel, la laïcité, ce n’est pas l’interdiction de tout signe religieux, mais la tolérance de toutes les croyances ne contrevenant pas aux lois étatiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s