Christian Estrosi euphémise : le burkini n’est pas son «idéal de la relation sociale»

Bonjour

Le mal tissulaire est pratiquement invisible mais l’épidémie flambe : partie de Cannes elle a désormais touché Menton, Villeneuve-Loubet, Saint-Laurent-du-Var, Beaulieu-sur-Mer, Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes). Mais aussi : Le Lavandou, Cavalaire-sur-mer, Cogolin et Sainte-Maxime et Fréjus (Var). Sans parler de bouffées en Corse et dans le Pas-de-Calais.

On retiendra le mot de David Rachline, 28 ans, le sénateur et maire (Front National) de Fréjus dans une interview à l’AFP: « Il n’y a pas de burkini à Fréjus et s’il y en avait, je prendrais les dispositions qui s’imposent pour l’interdire ».  Le lendemain il expliquait avoir « par deux fois, reçu des signalements par des Fréjusiens et par la police municipale, de quelques cas de burkinis ». Combien on ne le saura pas. Et aucune échauffourée. Mais l’arrêté municipal est là.

Aucune rixe à Cannes. Mais trois femmes ont déjà été verbalisées : elles ont dû payer une amende de 38 euros. Liquide accepté.

Femmes asservies

Et Nice, où l’on imaginait Christian Estrosi piaffant ? C’est fait : la mairie vient de prendre le désormais célèbre arrêté contre cette tenue enveloppante de bain. Dans une lettre adressée à Manuel Valls, Christian Estrosi, premier adjoint à la mairie de Nice, estime que « la dissimulation intégrale du visage ou le port d’une tenue intégrale pour aller à la plage ne correspond pas à notre idéal de la relation sociale ». Comment mieux le dire ? Quel est cet idéal ? Agrée-t-il le bikini ? Ose-t-il le string ? M. Estroni ne s’étend pas sur le sujet.

Manuel Valls (Parti Socialiste) ne dit rien d’autre que Christian Estrosi (Les Républicains) ou que Brigitte Bardot (Non Inscrite). Selon le Premier ministre l’idée que des femmes en burkini puissent s’abattre sur les plages de notre pays est « la traduction d’un projet politique, de contre-société, fondé notamment sur l’asservissement de la femme ». Le port du burkini « n’est pas compatible avec les valeurs de la France et de la République » a-t-il déclaré il y a quelques jours. C’était  dans un entretien au quotidien régional La Provence.La, précisément où flambe les arrêtés d’interdit.

« Ces costumes de bain enveloppants sont extrêmement rares sur les plages françaises, noyés parmi les bikinis et maillots une pièce, observe Le Figaro. En revanche, sur la côte méditerranéenne, une minorité de femmes musulmanes restent voilées et couvertes sur la plage. » Elles y sont encore, pour l’heure, tolérées.

A demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s