«Ricard® ou pétard ?» Natalie Koscisuko-Morizet ne sera pas ministre de la Santé

 

Bonjour

Tweeter, buzzer ou périr (au cimetière des politiques) ? Comment faire parler de soi ? Quoi qu’il en coûte comment exister ? Aujourd’hui 21 août 2016 Arnaud Montebourg triomphe avec des recettes de pacotilles et l’aide, inespérée, du Journal du Dimanche dont la rédaction est depuis peu dirigée par notre confrère Hervé Gattegno, ancien de Vanity Fair, de RMC et BFM-TV, du Point et, jadis, du Monde. Arnaud Montebourg entouré notamment du frondeur janséniste Laurent Baumel et de l’apparemment indestructible Dr Aquilino Morelle.

A droite, en ce beau dimanche montebourgien, RTL et la déjà célèbre  Nathalie Kosciusko-Morizet , visage de porcelaine, 43 ans, ingénuité qui n’en est pas, une réputation de tendance à gaffer et un passé avec Nicolas Sarkozy. On la retrouve rue Bayard, là où était hier Marisol Touraine 1. A nouveau le petit jeu de la confession.

« Plutôt Ricard® ou plutôt pétard ? ». Réponse de NKM :

« La question, c’est qu’est-ce que ça fait le mélange du Ricard et du pétard ? On a envie de répondre pourquoi l’un ou l’autre ? Il y en a d’autres qui pourraient poser la question pourquoi choisir ? »

« Plutôt film d’horreur ou plutôt film porno ? ». Réponse de NKM :

« Non, mais attendez,  c’est comme le Ricard® ou le pétard, pourquoi choisir ? Ça s’entend de deux manières, on est bien d’accord. Laissez-moi une chance quand même sur la compréhension qu’on peut en avoir. »

Pourquoi choisir ? NKM est inimitable, elle le sait, le regrette, s’en vante, radicalement inimitable. Elle en joue, elle en rajoute – au risque de se perdre. Comme en 2014 dans le métro parisien (ligne 13) où elle assurait vivre des aventures assez peu imaginables. NKM risée des réseaux sociaux, tendance Nadine Morano ? Pourquoi pas…

« Quand j’étais enfant, il y avait Georges Marchais et il était toujours très percutant. Il y avait quelque chose dans ce personnage. Je ne sais pas si je devrais dire ça en fait. C’est encore un truc, qui va m’être reproché. En même temps que je suis en train de dire ça, je me dis que ça va faire un buzz à la con ! Bon, ben écoutez,  un de plus ! ».

N’imite pas Georges Marchais qui veut.

A demain

1  Parmi ses confidences à RTL  Marisol Touraine avait confié avoir récemment découvert le groupe La Maison Tellier. « Depuis quelques semaines, le dimanche après-midi quand j’ai du temps, j’ai tendance à l’écouter en boucle » disait-elle.

La ministre de la Santé ignore-t-elle que le nom de ce groupe normand est un hymne à la première, troublante et célèbre nouvelle de Guy de Maupassant publiée en 1881 dans un recueil dont il porte le nom (éditions Folio-Gallimard) .?

Précisons cette délicieuse nouvelle est, elle-même, une forme d’hymne à la prostitution féminine pleinement intégrée dans la maison close d’une petite ville normande. Troublant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s