Burkini, extension du mal : le Premier ministre désavoue sa ministre de l’Education nationale

 

Bonjour

Les températures montent, le tonnerre gronde, quelques éclairs sur le Conseil d’Etat. Ce matin, à la fraîche, sur RMC-BFM TV le Premier ministre Manuel Valls a enfoncé son clou : les arrêtés municipaux anti-burkini  « ne sont pas une dérive ». Trente communes littorales françaises ont, ces derniers jours, interdit le port de ce vêtement de bain « cachant le corps et les cheveux ».

Quelques minutes plus tôt, sur Europe 1, sa ministre de l’éducation Najat Vallaud-Belkacem avait  déclaré que la « prolifération » de ces arrêtés n’était « pas la bienvenue »« Jusqu’où va-t-on pour vérifier qu’une tenue est conforme aux bonnes mœurs », s’interrogeait la jeune ministre – tout en rappelant son opposition au burkini.

Le Français est différent

« Ces arrêtés ne sont pas une dérive. C’est une mauvaise interprétation des choses. Ces arrêtés ont été pris au nom même de l’ordre public », a aussitôt rétorqué le Premier ministre. Reprenant sa déclaration peu banale faite à La Provence le chef socialiste du gouvernement a réitéré son soutien aux maires qui prennent de tels arrêtés.Ainsi donc le port du burkini sur les plages n’est  « pas compatible avec les valeurs de la France et de la République ».

La presse étrangère se gausse ? La belle affaire ! « La France est un pays différent, estime Manuel Valls La conception libérale des anglo-saxons n’est pas la mienne (…) La laïcité est le fruit d’une confrontation mais c’est aujourd’hui la possibilité de croire ou de ne pas croire ». Le clou, toujours le clou, et le spectacle :  « Le burkini c’est un signe politique de prosélytisme religieux qui enferme la femme. (…) Je crois qu’on ne peut pas accepter le prosélytisme mais on ne peut pas accepter l’humiliation non plus. » 1

Le Premier ministre faisait ici référence à  la verbalisation d’une femme toulousaine qui, à Cannes, portait un simple voile sur la tête à Cannes. « Tout ce qui peut apparaître comme une stigmatisation  est évidemment condamnable » a-t-il concédé. « Nous ne sommes pas en guerre contre l’Islam qui a toute sa place dans la République.(…) La République est bienveillante [avec les musulmans], nous les protégerons contre les discriminations. »

Regarder la fraternité

Manuels Valls ferraillant en direct  avec Najat Vallaud-Belkacem. Le Premier ministre contre la ministre de l’Education nationale ? La désagréable impression de regarder une très mauvaise série télévisée. Un « House of Cards » de bas étage. Dans la série la ministre aurait sans doute démissionné.

Entre ces deux responsables de l’exécutif : Bernard Cazeneuve,  ministre de l’Intérieur soutient comme il le peut un Premier ministre sur le fil de la République. Il exige une « fermeté absolue sur la laïcité » mais réclame une « proportionnalité » dans la mise en œuvre de ces arrêtés. Cela donne :

« Comme l’a indiqué le Premier ministre, on peut prendre ces arrêtés mais il faut prendre dans un contexte où ils permettent de faire cesser les troubles à l’ordre public sans jamais perdre de vue la fraternité. »

 « Ne jamais perdre de vue la fraternité ». Il fallait y penser.

A demain

1 Près de deux Français sur trois sont opposés au port du burkini sur les plages. Le tiers restant est « indifférent ». Et  6 % de la population est favorable au port du maillot de bain intégral. C’est ce que conclut un sondage Ifop réalisé pour Le Figaro de ce 25 août. « Nous sommes sur un niveau similaire à ce que nous mesurions ensemble en avril dernier à propos du port du voile ou du foulard dans la rue (63 % y étaient opposés). La plage n’apparaît pas comme un espace public à part et est assimilée à la rue, espaces dans lesquels le port de signe ostentatoire est également refusé par deux tiers des Français », explique Jérôme Fourquet de l’Ifop.

Noter toutefois que l’institut de sondage n’a pas demandé à son échantillon s’il approuvait « l’interdiction de ce maillot islamique sur la plage ». Réprouver n’est pas, on le sait, interdire et encore moins condamner.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s