Oui au CHU de Clermont ! Et non au Puy-en-Velay ! La Carte et le Territoire hospitalier

Bonjour

Michel Houellebecq connaît-il Brioude ? Avec 6 616 habitants c’est la quatrième ville la plus peuplée du département de la Haute-Loire, derrière Le Puy-en-VelayMonistrol-sur-Loire et Yssingeaux. Depuis toujours sur un terroir difficile, le Brivadois ne plaisante pas. Et depuis Vercingétorix la Limagne, elle, ne ment pas.

Pour l’heure c’est la guerre, une guerre hospitalière, une allergie profonde au GHT (groupement hospitalier de territoire) tel qu’on voudrait lui imposer. Non au GHT de Haute-Loire, au diktat de l’ARS, à la tyrannie de Paris.

Les dernières informations viennent d’être publiées par La Montagne (Magali Roche) : l’hôpital de Brioude va bel et bien devoir intégrer le GHT de Haute-Loire. A-t-on lu le cahier de doléances, la demande en mariage  à Clermont ? Il semble que non. Les gens de l’ARS on rejeté la demande de dérogation pour un rattachement au GHT de Clermont-Ferrand (distant de 70 km). Troisième gifle et prière de ne pas sortir du GHT de  Haute-Loire. Pour autant les Brivadois de désarment pas.

Le ton se durcit

Une décision sans surprise, certes, mais contre laquelle les opposants ne désarment pas. « On reste mobilisés pour intégrer le GHT de Clermont, assure Jean-Jacques Faucher, maire de Brioude (divers droite) et président du conseil de surveillance de l’hôpital. Il nous faut des garanties sur les activités du centre hospitalier de Brioude à long terme. Avec une dérogation, on restait autonome… La finalité pour nous reste de développer les activités de l’hôpital et de consolider sa situation financière. Et de ne pas intégrer le GHT départemental. » Même motivation pour François Boudet, président du comité de vigilance de l’hôpital public de Brioude – avec un ton qui se durcit.

« J’ai appris ce matin que notre demande était rejetée, vient-il de déclarer à La Montagne. L’arrêté pris par l’ARS indique qu’il n’y aura pas de dérogation mais sans motif précis (…) Il reste notre demande de recours gracieux du 20 août. On l’a émise pour erreur manifeste d’appréciation et illégalité de la mesure. On a des arguments très forts et même s’ils ne sont pas encore entendus, on reste déterminés. Si le recours gracieux est négatif, on fera une requête au tribunal administratif. »

AVC au Puy-en-Velay

Il faut ici entendre François Boudet, le président du Comité de vigilance sur le site Egora.fr :

« Avec la nouvelle organisation voulue par l’ARS, le parcours de soins hospitalier des habitants de Brioude comportera trois étapes : le centre hospitalier de Brioude, le centre hospitalier Emile Roux (CHER) au Puy-en-Velay et si c’est plus grave, éventuellement, le CHU de Saint Etienne puisque le CHER ne peut accueillir tous les malades, notamment en cas d’AVC. Nous n’avons aucune habitude avec l’hôpital du Puy. Pour y aller, il faut emprunter une route à deux voies enneigée l’hiver. Il faut une heure un quart, alors qu’on rejoint Clermont-Ferrand en 45 minutes par l’autoroute. »

La résistance s’organise mais le temps presse.  « Je n’ai pas encore signé la convention mais je vais le faire d’ici la fin de semaine, précise Claire Maynadier, directrice du centre hospitalier de Brioude. J’ai obligation de le faire. Cela fait trois fois que l’Agence régionale de la Santé se positionne sur le GHT, je dois appliquer sa décision et la loi. On ne peut pas continuellement se poser hors du système, les autres groupements sont en train de se construire… ».

Pressions politiques

 Hors du système ? « Depuis 2013, de nombreux protocoles ont été conclus entre les établissements de Brioude et de Clermont, rappelle le Comité de vigilance. Nous sommes très inquiets, la Haute-Loire sera coupée en deux…Il y a eu beaucoup de pressions politiques, alors que l’hôpital de Clermont était d’accord pour nous intégrer dans son GHT. Une pétition avait recueilli plus de 4 000 signatures et cinquante conseils municipaux ont appuyé cette demande. En outre, quarante médecins hospitaliers et libéraux ont paraphé un texte court, spécifiant que « pour l’intérêt des patients, le CH de Brioude devait être rattaché à un GHT avec le CHU de Clermont Ferrand comme établissement support », et non au CH du Puy-en-Velay, « du fait d’un accès aux soins et d’une gradation des soins organisés selon des filières majoritairement en direction du pôle clermontois, depuis de nombreuses années, et tant dans le secteur public que privé ou participant au service public hospitalier ». »

Ce texte avait été apporté en juillet 2015 à Paris, au ministère de la Santé. La délégation a été reçue par un conseiller de Marisol Touraine (on ne connaît pas son nom). Ce conseiller avait assuré que les craintes des Brivadois étaient infondées, que la liberté de choix du patient serait garantie, comme par le passé. La rencontre s’est conclue par la promesse d’une nouvelle entrevue…. qui n’a jamais eu lieu. Le 4 juillet dernier, dressant un constat de carence de propositions émanant de l’hôpital de Brioude, l’arrêté de la direction régionale de l’ARS, actait le rattachement de Brioude au GHT du Puy-en-Velay.

Aphorisme cadastral

« La Carte et le Territoire », Prix Goncourt 2010… On a parfois accusé Michel Houellebecq d’avoir  plagié un livre de Michel Levy, un livre de nouvelles dont la première, qui porte ce titre, évoque le mystérieux domaine du Grand Meaulnes et sa topologie perdue entre le réel et l’imaginaire. A dire vrai les deux auteurs se sont inspirés de l’aphorisme signé de l’intellectuel polonais Alfred Korzybski (1879-1950) : « Une carte n’est pas le territoire » ( « A map is not the territory. »). C’est là un aphorisme cadastral et politique que la ministre de la Santé se devrait de méditer.

A demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s