Avec «Tabac Info Service», le nouveau Parisien ignore l’existence de la cigarette électronique

 

Bonjour

Le vieux Parisien/Aujourd’hui en France a changé de maquette  et c’est une réussite. Ségolène est à l’Elysée comme chez elle. Yann Barthès fait le guignol sur une autre chaîne. Le fondateur de Meetic s’engage pour l’ancien ministre de l’Economie qui n’a pas su sauver le site Alsthom de Belfort. C’est la vie comme elle va dans la France d’aujourd’hui. C’est le canard sur le zinc, l’horoscope et le croissant, les courses et le petit blanc. C’est Audiard sans la clope.

On feuillette. Page 20, rubrique Santé : « Stop la clope ! Nos méthodes pour arrêter de fumer » (Elodie Chermann). « Ils sont nombreux en ce moment à vouloir arrêter la cigarette. Voici les meilleure méthodes ». Et là, soudain, quelque chose cloche.

« Cerise sur le gâteau »

La parole est largement offerte à Olivier Smadja, responsable de la plate-forme « Tabac Info Service ». Des extraits s’imposent :

« Patchs, comprimés, gommes à mâcher, inhalateurs, sprays… Les substituts nicotiniques obéissent tous au même principe. « Ils libèrent de la nicotine de manière lente et régulière dans l’organisme, ce qui permet au fumeur de déshabituer progressivement son cerveau du tabac, explique Olivier Smadja. Le tout en lui évitant à la fois de ressentir les symptômes du sevrage et d’absorber toutes les substances toxiques contenues dans la fumée. »

 « Le traitement peut durer, selon les cas, de six semaines à six mois. Avec, à la clé, des résultats souvent probants. « Quand le dosage est bien adapté, les substituts multiplient par deux, voire trois les chances de succès à un an », affirme le professeur Yves Martinet, pneumologue au CHU de Nancy et président du Comité national contre le tabagisme.

 «  Cerise sur le gâteau (sic) : lorsqu’ils sont prescrits sur ordonnance, ils sont remboursés par l’Assurance maladie sur la base d’un forfait annuel de 50 €, 150 € pour les femmes enceintes, les jeunes de 20 à 30 ans, les bénéficiaires de la CMU complémentaire et les patients atteints du cancer. »

Suit un médicament : délivré uniquement sur ordonnance, le Champix ® (varénicline). « Selon les estimations, elle permettrait à 44 % des fumeurs d’arrêter le tabac au bout de trois mois. Prudence toutefois. Accusé d’effets secondaires importants, notamment psychiatriques, ce traitement reste contre-indiqué chez les mineurs et les femmes enceintes. « Pour les autres, il faudra prolonger les prises sur plusieurs mois, le temps de se déconditionner de l’envie de fumer », précise la Dr Le Maitre, tabacologue au CHU de Caen.

Naturel et Marisol Touraine

Ne pas oublier le naturel et la mésothérapie. « On commence par un entretien d’environ vingt-cinq minutes au cours duquel on interroge le patient sur son parcours de fumeur et ses motivations à arrêter la cigarette », explique le Dr André Walter, directeur d’enseignement de mésothérapie à la faculté de médecine de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Puis on lui pose des petites aiguilles au niveau des six points d’acupuncture de désintoxication situés autour des oreilles et du nez et on y injecte une microdose de procaïne, un anesthésiant local, et de vitamine B1. Ce mélange a l’avantage de provoquer le dégoût de la cigarette sans créer l’envie de grignoter. » En principe, une seule séance suffit. Un encadré sur l’hypnose et le tour est joué.

Rien sur la cigarette électronique, méthode qui a ouvert une brèche considérable contre le fléau du tabagisme. Rien sur cet outil révolutionnaire au service de la santé publique. Ce ne peut être un oubli. Comment comprendre ? Il faut ici se souvenir de « Tabac Info Service » est une entreprise privée qui travaille à façon pour le ministère de la Santé 1. Et que la cigarette électronique n’a pas l’heur de plaire à Marisol Touraine. On attend du nouveau Parisien, dans l’intérêt de ses lecteurs, qu’il remette assez vite les pendules à l’heure.

A demain

1 « Cigarette électronique ? Ici Tabac Info Service. Nous n’avons rien à communiquer sur ce sujet » (Journalisme et santé publique, 26 février 2015)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s