François Hollande ferait un geste en faveur des buralistes. Rien pour la cigarette électronique

 

Bonjour

L’idée est dans l’air. Ces mots, glanés dans les indiscrets de L’Express du jour :

« Du bon tabac. François Hollande surveille de près la renégociation du contrat d’avenir (sic) entre les buralistes et Bercy, avec une idée en tête : pas de vagues à l’approche de l’élection présidentielle. La discussion doit s’achever d’ici la fin de l’année et pourrait porter notamment, sur un meilleur ciblage des aides financières ainsi que sur une augmentation de la rémunération des professionnels. »

 Il y a quelques jours le site des buralistes soulignait que Michel Sapin avait annoncé au « Grand Jury RTL / LCI/ Le Figaro » qu’il n’y aurait pas d’augmentation de taxes du tabac. Pas de vagues.  Et le site ajoutait que RTL annonçait  que le Président de la République souhaitait un geste marquant en faveur des buralistes : « François Hollande aurait décidé de s’attaquer aux géants du tabac tout en soutenant les buralistes en vue de l’arrivée du fameux paquet neutre ».

Bruno Le Roux applaudit

Ce serait un consensus antivagues pré-électorales  : François Hollande souhaiterait tout simplement une réduction des marges des cigarettiers au profit des buralistes tout en imposant un marquage des paquets pour réduire la contrefaçon. La décision aurait été prise par le chef de l’Etat lors d’une réunion à l’Élysée il y a quinze jours. L’idée serait de compenser le surcroît de travail représenté, pour les buralistes, par le paquet neutre.

François Hollande n’est pas seul à voler au secours de ceux qui vendent, pour l’Etat, du tabac à des esclaves fumeurs. Il faut aussi compter avec Bruno Le Roux, fidèle président du Groupe Socialiste à l’Assemblée nationale. Le 8 septembre il publiait un communiqué explicite ; il partage, approuve et applaudit la tribune, publiée le même jour dans  Les Échos, par Bernard Gasq, président des buralistes d’Ile-de-France, Oise et Seine-Maritime. A savoir :

 « Vente exclusive du tabac et des jeux dans les bureaux de tabac, hausse de la rémunération à 11% du prix d’un paquet de cigarettes, meilleure sécurité des bureaux de tabac, plan de lutte contre le commerce parallèle de tabac et plan pour une plus grande diversification ».

Euphémisme

On rappellera (pour mémoire) que François Hollande a solennellement annoncé, le 4 février 2014, le lancement d’un « Plan national de réduction du tabagisme », qu’aucune hausse du prix du tabac n’est intervenue sous son quinquennat et que, depuis, la consommation de tabac n’a cessé d’augmenter. Sans oublier que rien n’a été fait (euphémisme) pour promouvoir le recours à la cigarette électronique dans le cadre d’une politique de réduction des risques tabagiques (80 000 mors prématurées par an).

 Pluraliste, le site des buralistes cite aujourd’hui  Jean-Pierre Couteron, président de la Fédération Addiction qui vient de sortir un kit pratique « Jeunes et Tabac ». Invité d’Europe 1 Midi  Jean-Pierre Couteron, membre actif de SOS Addictions a rappelé que, parmi les conseils prodigués, les addictologues préconisent la cigarette électronique aux mineurs fumeurs afin d’éviter la cigarette classique.

Il ne s’agit pas là d’encourager les praticiens à violer la loi mais bien de « laisser une place à la réduction des risques ».  Les buralistes (qui ne rechignent pas à vendre du tabac à des mineurs) font observer que la cigarette électronique est interdite à la vente aux moins de 18 ans.

A demain

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s