Cancer du sein : «L’Obs» et «France Info» accusés de médiatiser une fausse alerte sanitaire

Bonjour

C’est une accusation peu banale qui vise deux médias généralistes bien connus. Elle émane de l’Association Française pour l’Information Scientifique (AFIS).

« L’AFIS se donne pour but de promouvoir la science contre ceux qui nient ses valeurs culturelles, la détournent vers des œuvres malfaisantes ou encore usent de son nom pour couvrir des entreprises charlatanesques. Elle se veut indépendante de tout groupe de pression et veut éviter toute concession au sensationnalisme, à la désinformation et à la complaisance pour l’irrationnel. »

Le 8 septembre 2016, LObs, (ex Nouvel Observateur) en partenariat avec France Info, consacrait sa couverture à des « révélations sur une crise sanitaire » et relayait les propos alarmistes d’André Cicolella (membre de la commission santé d’Europe-Ecologie les Verts, administrateur de la Fondation sciences citoyenne et président de l’association Réseau Environnement Santé) dans un dossier intitulé en ligne « Cancer du sein : Un empoisonnement qui commence dès le stade fœtal »  et « La vérité sur le cancer du sein ». L’Obs dénonçait « une croissance spectaculaire de la maladie », une « épidémie » dont les causes environnementales seraient niées par les autorités. 1

Empoisonnements

« Ces propos vont à l’opposé des chiffres observés et des données scientifiques publiées » observe l’AFIS. Elle déplore que le cancer du sein soit un sujet instrumentalisé quand des informations fiables seraient bienvenues. C’est pourquoi l’AFIS met en ligne sur son site Internet une analyse de l’épidémiologiste Catherine Hill « Cancer du sein et environnement – Comment se construit une fausse alerte ».

L’AFIS rappelle une affaire de sinistre mémoire, quand, en septembre 2012, Le Nouvel Observateur avait cru pouvoir titrer  « Oui les OGM sont des poisons !  » dans de funestes conditions et sur la base d’une étude polémique hautement controversée.  Et l’AFIS d’ajouter :

« Que L’Obs exploite le filon de l’anxiété et des alertes non fondées est son droit. Mais il est regrettable que France Info se prête également à une telle campagne, surfant sur le sensationnalisme sans le souci ni de la véracité des « informations » colportées, ni de l’inquiétude légitime mais injustifiée ainsi propagée dans la population. On attendrait en effet d’une radio du service public la promotion d’une information objective et étayée sur les données de la science. »

Nous publierons bien évidemment les réponses de L’Obs et de France Info à cette attaque sans précédent connu.

A demain

1 Lire toutefois: http://tempsreel.nouvelobs.com/sante/20160907.OBS7616/pollution-et-epidemie-de-cancers-du-sein-une-these-controversee.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s