Diriger l’Organisation Mondiale de la Santé ? Philippe Douste-Blazy s’approche du dernier carré

 

Bonjour

Ils sont six contre lui. Six à prétendre, comme lui, succéder à Margaret Chan au poste de directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé. Six candidats-médecins présentés par leurs gouvernements respectifs : le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus (Éthiopie), le Dr Flavia Bustreo (Italie), le Dr David Nabarro (Royaume-Uni), le Dr Sania Nishtar (Pakistan) et le Dr Miklós Szócska (Hongrie).

Et le septième est défendu, sans rancunes politiques, par un gouvernement français magnanime. C’est le président d’UNITAID, Philippe Douste-Blazy qui avait (dès le mois de mai) exposé ses ambitions dans un entretien accordé au Quotidien du Médecin (Coline Garré).

Merci à François Hollande

Le  Dr Philippe Douste-Blazy, 63 ans, ancien centriste devenu UMP, ancien cardiologue, ancien maire de Lourdes avait aussi fait part de ses ambitions dans un entretien recueilli par Le Journal du Dimanche (sur abonnement). L’ancien ministre de la Santé et des Affaires étrangères, successeur de Bernard Kouchner, assurait alors avoir « le soutien total du président de la République»:

« Je tiens à le remercier. Il mène cette campagne depuis l’instant où nous en avons parlé, il y a à peu près six mois. Il s’agit d’ailleurs de la candidature d’un pays, et non d’une personne. La France a en effet une force : nous sommes capables les uns et les autres de passer au-delà des différences partisanes quand il s’agit de l’intérêt du pays ».

Qui à l’Elysée ?

Un nouveau spectacle va commencer : les 1er et 2 novembre prochains, un forum sera organisé afin de permettre aux candidats de présenter leurs programmes aux États membres de l’OMS et au « grand public ». Puis, en janvier 2017, le conseil exécutif de l’OMS établira une liste restreinte de cinq candidats (au maximum).

Les membres du conseil exécutif interrogeront ensuite les candidats et désigneront trois d’entre eux (au maximum), dont la candidature sera examinée par l’Assemblée mondiale de la Santé en mai 2017. Les États membres éliront un nouveau directeur général pendant cet événement. Et le nouveau directeur général prendra ses fonctions le 1er juillet 2017. Qui sera, alors, au Palais de l’Elysée ?

A demain

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s