Cigarette électronique et contraceptifs : combien de temps avant que l’on connaisse le risque ?

 

Bonjour

Rue Bonaparte, à Paris, l’Académie nationale de médecine. Aujourd’hui séance médico-sociétale : « Cœur de femme » (Pathologie cardio-vasculaire et sexe féminin), organisée par le Pr Jean-Paul Bounhoure qui, avec son confrère André Vacheron. 1

Le temps n’est plus où les maladies cardiovasculaires étaient l’apanage du sexe masculin. L’ont-elles d’ailleurs jamais été ? Ces maladies sont  aujourd’hui la principale cause de mortalité et de morbidité de mortalité prématurée chez les femmes européennes. Considérable problème de santé publique « qui nécessiterait des mesures de prévention plus largement diffusées, des actions de dépistage mieux organisées et des études thérapeutiques spécifiques réservées au sexe féminin ».

En ligne de mire : la consommation progressive de tabac par les femmes – consommation associée à la prise de contraceptifs œstroprogestatifs. C’est là un sujet parfaitement documenté mais rarement abordé de front par les autorités sanitaires. Pourquoi ? Les risques inhérents à la consommation associée de tabac ont ainsi été pratiquement passés sous silence lors de la récente et peu banale « affaire des pilules de 3ème et quatrième générations ».

Tabac sous silence

On se souvient, à l’acmé de la crise médiatique, d’une conférence de presse organisée à l’ANSM où le directeur général refusa de parler du tabac au motif que ce n’était pas un médicament (sic). Et de renvoyer le journaliste vers le cabinet de la ministre de la Santé – qui avait semble-t-il d’autre chat à fouetter.

Comment expliquer la progression des maladies cardiovasculaires dans la population féminine ? Pour l’essentiel, selon les spécialistes de l’Académie nationale de médecine, par les modifications des comportements féminins devenus aujourd’hui à plusieurs égards comparables à ceux des hommes. « Les conditions mêmes de la vie féminine ont changé, souligne le Pr Jean-Paul Bounhoure. Les femmes cumulent les contraintes de la vie familiale et les responsabilités croissantes de la vie professionnelle, sources des stress psycho émotionnels répétés, de conflits, de contraintes au travail, de prises de décisions importantes qui les soumettent à des rythmes de vie particulièrement éprouvants. »

Thromboses veineuses

Ce spécialiste ajoute, à propos de la contraception, des vérités parfois difficiles à exprimer ou à entendre. C’est là un progrès médical et social qui a heureusement transformé la vie des femmes et la contraception orale est aujourd’hui utilisée  par 80% des femmes jeunes. Pour autant les prescripteurs et les autorités sanitaires ne disent pas assez que la consommation de tabac associée à cette contraception majore considérablement le risque de thromboses veineuses (plus ou moins compliquées de pathologies cardio-pulmonaires et cérébrales).

L’équation a aujourd’hui considérablement changé avec l’arrivée et la diffusion de la cigarette électronique, ce nouvel et puissant outil de réduction des risques tabagiques. Or on sait que les autorités sanitaires françaises tiennent toujours cet objet hors de leurs sphères d’intérêt et d’intervention. Il en va de même des organismes publics en charge de la santé et de la recherche médicale. Pourquoi ? Combien de temps faudra-t-il encore attendre pour que, rue Bonaparte à Paris, l’Académie rajeunie organise une séance « Contraceptifs et cigarette électronique : réduction ou non des risques ? »

A demain

1 Autre sujet médical « grand public » à haut risque réductionniste : le documentaire consacré au cholestérol et aux statines diffusé ce 18 octobre sur Arte : « Cholestérol : le grand bluff ? » – un documentaire d’Anne Georget (France, 2016, 83 min.) .

 Sur ce sujet, lire Dominique Dupagne : « Ne manquez pas ces 82 mn passionnantes, sur un sujet nutritionnel majeur et controversé. Vous y apprendrez comment on a construit de toutes pièces le mythe du gras qui encrasse les artères pour aboutir à un des plus gros marchés pharmaceutiques mondiaux. »

 

Une réflexion sur “Cigarette électronique et contraceptifs : combien de temps avant que l’on connaisse le risque ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s