Nouveau : vaccinera-t-on bientôt contre la grippe entre les rayons de parapharmacie ?

 

Bonjour

Les brouillards sont de retour.  Les députés membres de la commission des Affaires sociales viennent d’adopter un amendement réchauffé de la députée Michèle Delaunay (socialiste,  Gironde) rapporteur pour l’Assurance maladie. Ce texte précise que « l’État peut autoriser, à titre expérimental et pour une durée de trois ans, le financement […] de l’administration par les pharmaciens du vaccin contre la grippe saisonnière aux personnes adultes ». Rien, certes, n’est encore fait. Un décret devra fixer les conditions d’application de cette expérimentation, notamment en ce qui concerne les modalités de « formation des pharmaciens » (sic).

L’ancienne ministre reprend ici un projet lancé il y a précisément deux ans par Marisol Touraine. L’argumentaire est le même. L’exposé des motifs de l’amendement (qui devra être à nouveau voté dans l’hémicycle la semaine prochaine) pointe ainsi « l’insuffisance de la couverture vaccinale en France chez les adolescents et les adultes » et la « défiance » pour les vaccins, ce qui conduit à « l’extension des maladies infectieuses ».

Réhabiliter le geste vaccinal

Cette initiative survient alors même que la ministre de la Santé a lancé un « débat national sur les vaccins et la vaccination ». Forts risques de brouillards. L’amendement de Mme Delaunay rappelle que pour la grippe, « seulement 48 % des assurés à risque se sont fait vacciner en 2015-2016, soit un recul de plus de 14 points depuis 2009 ». Il souligne que « si la couverture vaccinale était de 75 % (objectif fixé par l’OMS) 3 000 décès seraient évités chez les personnes de 65 ans et plus ».

Cet amendement ajoute, concurrence oblige, que la vaccination par les pharmaciens se fera « en complément des autres professionnels de santé habilités, et non à leur détriment ». Il ne précise pas comment on peut réhabiliter le geste médical vaccinal (une priorité absolue de santé publique) en proposant de le faire pratiquer par celles et ceux qui vendent les vaccins – et entre leurs gondoles de cosmétologie. Question à nos lecteurs: vous laisseriez-vous, sans sourciller, vacciner par un pharmacien ?

A demain

 

3 réflexions sur “Nouveau : vaccinera-t-on bientôt contre la grippe entre les rayons de parapharmacie ?

  1. Bonjour,

    Comme tous les actes complexes, la vaccination ne se pratique ni en salle d’attente d’un cabinet médical ni entre les rayons d’une pharmacie. Les textes proposés par le Conseil de l’Ordre des pharmaciens pour l’organiser imposent que cet acte soit réalisé dans un espace de confidentialité.

    La question qui sert d’accroche à votre article mérite donc d’être modifiée quant à la zone géographique proposée.

    Pour le reste, l’Ordre publiait ces derniers jours une enquête sur l’acceptabilité par les français de la vaccination à l’officine. Il me semble que vous en aviez discuté. Quelles seront les modalités retenu par la Conseil d’Etat pour  » la formation des pharmaciens » (double sic) ? Je rappellerai que les pharmaciens sont les professionnels de santé qui ont la plus grande assiduité à la formation professionnelle obligatoire désignée sous le nom de Développement Professionnel Continu. Pour terminer, au delà du DPC, certaines URPS (Unions Représentatives des Professionnels de Santé) de pharmaciens organisent des formations continues non obligatoire destinées à former les pharmaciens, titulaires et adjoints, aux actes associés aux nouvelles missions du pharmacien. J’ai participé à une telle formation d’une journée pour pouvoir me préparer à la réalisation de Test Rapides d’Orientation Diagnostique des angines à Streptocoques dans les locaux de l’URPS Pharmaciens d’Ile de France.

    Cordialement,

    Rémi Dufourcq-Lagelouse
    Pharmacien

  2. Bonjour
    personnellement si les conditions de local adapté sont correctes, je ne vois pas pourquoi le pharmacien ne vaccinerait pas correctement. En revanche, ce qui me dérange énormément, et j’y vois un conflit d’intérêt majeur, c’est de rencontrer un présentoir publicitaire sur le comptoir de la pharmacie, avec le texte « prévenez les états grippaux » pour vendre des doses d’influenzinum. Idem pour oscillococcinum, dilution infinitésimale de foie de canard. Alors je ne peux pas prendre au sérieux la proposition de vendre ces pipis de sansonnet et dans le même temps d’administrer un vrai vaccin avec toute la rigueur scientifique qui a permis de le concevoir et de le fabriquer.
    Jean-Marie Kaiser
    Pharmacien des hôpitaux (en retraite)

    • Bonjour collègue,

      Si conflit d’intérêt il y avait, je le verrai plutôt dans la possibilité de devenir à la fois prescripteur, dispensateur et administrateur du vaccin. Cet aspect de la problématique n’est quasiment jamais abordé dans les différentes blogs et articles que j’ai pu lire.

      Pour ce qui est de l’homéopathie, la polémique n’est pas nouvelle. Cependant, ces produits sont souvent demandés par des personnes qui ne se feront pas vacciner ou, pour le moins, utiliseront un « vaccin homéopathique » comme l’influenzinum. Disposer des deux types de médicaments ne constitue pas un conflit d’intérêt puisqu’en proposant ces deux types de médicaments, le pharmacien ne privilégie pas son intérêt au détriment de celui de son patient. Ou alors, toute la médication officinale est entachée par cette pratique.

      Il appartient à chaque pharmacien de se positionner face à la demande de leurs patients/clients et de déterminer quels produits ils leur proposent. Le défaut de preuve d’efficacité de l’homéopathie n’empêche pas une demande régulière de la part d’une fraction de notre clientèle. Face à une telle demande, le pharmacien se doit d’agir pour le bien du patient et de voir si la demande de celui ci ne va pas à l’encontre de son besoin. L’utilisation du produit phare de Boiron ne présente pas un risque de pertes de chances pour un patient qui vient le demander pour lui même, puisqu’il n’existe pas de traitement de la cause disponible dans le répertoire allopathique.

      Cordialement,
      Rémi Dufourcq-Lagelouse
      Pharmacien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s