Cancers et tabac : François Hollande semble esquisser comme l’ombre d’un premier mea culpa

 

Bonjour

Grandeurs et décadences. Le président de la République, François Hollande a, la veille du 1er novembre, inauguré  la 24ème édition du « Congrès mondial contre le cancer ». Cela s’est passé au Palais des Congrès, en présence de Marisol Touaine, ministre des Affaires sociales et de la Santé et de Thierry Mandon, secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Comme c’est l’usage le président a prononcé un discours. Les services présidentiels en ont recueilli une vidéo disponible sur le site du Palais de l’Elysée.

La dernière fois ou l’actuel président de la République parla du cancer ? C’était le 4 février 2014. Nous étions à la Maison de la chimie à Paris. François Hollande avait alors lancé avec la plus grande solennité le nouveau Plan Cancer français. Il prévoyait notamment que les cancéreux fumeurs seraient modestement incités à ne plus fumer. Il y a avait aussi eu l’annonce du lancement d’un majestueux  « Programme national de réduction du tabagisme ».

Ce plan devait être finalisé avant l’été 2014 après une phase de concertation avec les parties prenantes. Il reposerait sur quatre grands principes : dissuader l’entrée dans le tabagisme pour éviter que celui‐ci ne touche les enfants et ne s’installe chez les jeunes, faciliter son arrêt, mener une politique des prix cohérente avec l’objectif de santé publique, et associer les buralistes à cette démarche.

On sait ce qu’il en fut : « finalisé » avec retard, aucun résultat concret, absence totale de dissuasion, progression de l’installation du tabagisme chez les jeunes et refus obstiné du gouvernement et du Parlement d’augmenter les prix du tabac. Quant à « l’association des buralistes à cette démarche »…

Chrysanthèmes

Veille de la Toussaint 2016, au Palais des Congrès. Le même président de la République ne peut pas évoquer le cancer sans parler du tabac et de la politique qu’il avait annoncée il y a désormais trente-trois mois. On peut l’entendre à compter de la sixième minute et durant vingt secondes d’un discours de dix-huit minutes:

« (…) En février 2014 j’ai présenté le troisième plan Cancer autour de trois priorités (…) Avec le Programme national contre le tabagisme, qui a été mis en œuvre par Marisol Touraine … ce n’est jamais facile … ça se heure à beaucoup d’obstacles…mais ça été décidé …. avec la généralisation du paquet neutre… (…)».

Nous sommes aujourd’hui le 1er novembre. La France se couvre de chrysanthèmes. C’est aussi le début de « Moi(s) sans tabac – en novembre on arrête ensemble», ce « défi sans précédent » dont le président de la République n’a pas cru bon de parler. C’est aussi le début de la « trêve hivernale » : jusqu’au 31 mars 2017 toute expulsion locative avec intervention des forces de l’ordre est impossible. Puis viendra le printemps. Et la nouvelle élection présidentielle.

A demain

 

Une réflexion sur “Cancers et tabac : François Hollande semble esquisser comme l’ombre d’un premier mea culpa

  1. excellent!!! et qu’il n’ait même pas cité le moi(s) sans tabac montre la nullité de cet exécutif, pour le dire gentiment

    >

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s