Agé de 33 ans le Comité national d’éthique vient de perdre sa tête. Et d’en retrouver une.

Bonjour

La France de la bioéthique est en émoi. Elle vient d’apprendre le départ surprise du président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) : Jean-Claude Ameisen. Nommé par François Hollande président de la République, il qui occupait ce poste depuis 2012. Le Palais de l’Elysée vient de faire savoir qu’il n’avait « pas souhaité être renouvelé dans cette fonction ». La bioéthique française est sous le coup d’une double émotion : le même Palais fait savoir que « le président de la République envisage de nommer M. Jean-François Delfraissy en qualité de président du Comité Consultatif National d’Ethique pour les sciences de la vie et de la santé ».

Le Président de l’Assemblée nationale et le Président du Sénat sont saisis de ce projet de nomination, afin que la commission intéressée de chacune des assemblées se prononce dans les conditions prévues par le cinquième alinéa de l’article 13 de la Constitution. Le candidat déjà prénommé sera auditionné « dans les prochains jours par le Parlement en vue de cette nomination ». Tout indique que les jeux sont faits et que le nom de Jean-François Delfraissy s’ajoutera à ceux de Jean Bernard (1983-1993), Jean-Pierre Changeux (1993-1999), Didier Sicard (1999-2007), Alain Grimfeld (2010-2012) et Jean-Claude Ameisen.

Star radiophonique

Jean Claude Ameisen ?  Avant d’occuper le trône du CCNE il avait longuement fais ses armes, notamment  au sein du comité d’éthique de l’INSERM et du comité éthique et scientifique de la Fondation internationale de la recherche appliquée sur le handicap (FIRAH). De formation immunologique c’est un esprit curieux, boulimique, atypique, féru de rhétorique.  Auteur de nombreux essais sur la science, il est aussi, depuis septembre 2010, le concepteur et l’animateur de l’émission hypnotique  Sur les épaules de Darwin sur France Inter. Il ne fait guère mystère de son engagement politique dans les rangs de ce qu’était il y a peu encore le socialisme.

Jean-François Delfraissy ? Actuel directeur de l’Agence national de recherche sur le sida et les hépatites virales (INRS) il n’est pas connu pour ses travaux dans le champ de l’éthique ou pour son intérêt vis-à-vis de cette « morale en marche ». Egalement immunologiste c’est pour aussi un spécialiste de virologie dont la carrière a été marquée par les recherches sur les hépatites virales B et C – ainsi que par l’émergence du sida et la lutte contre ce fléau (sous l’angle de la coopération avec les pays les plus touchés et les plus déshérités).

Se cacher pour croire

 Sans avoir endossé les vieux habits blancs des anciens mandarins l’homme s’est révélé fin politique, maîtrisant les relais médiatiques et ne dédaignant nullement l’exercice du pouvoir. Cet immunologiste, longtemps chef de service au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne  a une particularité assez rare : il joue collectif, dit de lui Eric Favereau dans Libération.  Et il est apprécié de tous. Ainsi, dans le monde parfois égocentrique de la planète sida, il détonnait, toujours aimable, détestant les conflits, n’aimant pas se faire remarquer, mais aussi efficace (…). Jean-François Delfraissy est croyant. Ne s’en cache pas. »

Faudrait-il se cacher quand on croit ? Voilà un bien beau sujet d’éthique théologique. D’autres viendront sous peu aux frontières du politique, du droit et de la société. A commencer par celle de l’accès des techniques de procréation médicalement assistée aux femmes seules et aux couples de femmes homosexuelles. Qu’en pense ce croyant que l’on tient pour être timide ? Ce joueur collectif devenu capitaine imposera-t-il sa voix ?

A demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s