Suites du suicide de Jean-Louis Mégnien: Marisol Touraine se doit désormais d’intervenir

Bonjour

Nouveaux développements dans l’affaire du suicide du Pr Jean-Louis Mégien, il y a un an, à l’hôpital européen Georges-Pompidou. Il y a eu la supplique à Marisol Touraine de Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP. Puis la réponse, cinglante, de l’association Jean-Louis Mégnien de lutte contre la maltraitance et le harcèlement au sein de l’hôpital public. On a pu découvrir ensuite (dans le Quotidien du Médecin du 21 décembre) Michel Rosenblatt, ancien secrétaire général du syndicat CFDT des directeurs d’hôpital qui défend clairement sa corporation :

« Il peut inévitablement exister des situations de harcèlement dans des collectivités humaines aussi contingentes que les hôpitaux et il faut alors y porter attention et remède. Il est dangereux dans un État de droit, que certains s’arrogent la faculté de trancher entre le vrai et le faux, dans des situations dramatiques et complexes, et qu’ils s’autorisent à désigner des coupables.

« Sans être légitimes à le faire, sans respecter la présomption d’innocence, sans disposer de la totale connaissance des éléments, sans respecter les règles du contradictoire, les accusateurs ne seraient rien d’autre que… des harceleurs. » Il invite à ne pas réduire « tous les conflits à des antagonismes médecins/directeurs et à ne pas qualifier tous les conflits internes de harcèlement ».

Imperturbables

L’association Jean-Louis Mégnien vient de répondre qu’elle « continuera imperturbablement d’agir »

« Une fois de plus, Mr Michel Rosenblatt, ancien secrétaire général du syndicat CFDT des directeurs d’hôpital, conteste l’action de l’association Jean-Louis Mégnien de lutte contre la maltraitance et le harcèlement au sein de l’hôpital public. Lui qui n’a guère eu de compassion pour la famille et les proches de notre collègue disparu ne souhaite qu’une chose depuis le début de ce drame : nous faire taire. Il perd son temps.

Nous avons déjà répondu aux arguments qu’il ressasse. Nous avons publié en avril dernier onze pages d’éléments objectifs qui montrent que les critères du harcèlement tel qu’il est défini aux plans psycho-comportemental et juridique nous paraissent remplis. Il peut se référer à ce document et le contester s’il le souhaite. Il se garde bien de le faire, comme se sont bien gardés de nous attaquer pour diffamation ceux qui y sont mis en cause, des médecins principalement.

L’association respecte la présomption d’innocence et a confiance dans la justice de notre pays. Une instruction est en cours. C’est à la justice qu’il revient de condamner les éventuels coupables.

Beaucoup reste à faire

Cela n’empêche pas l’association de porter à la connaissance du public les faits et les documents nombreux dont elle dispose et qui éclairent ce drame, que Mr Rosenblatt et d’autres aimeraient étouffer. Cela n’empêche pas non plus l’association de défendre ceux qui sont victimes de comportements similaires. Cela n’empêche pas enfin l’association de proposer des mesures constructives pour prévenir, déceler et traiter ces situations, dont la prise de conscience actuelle par le monde hospitalier est salutaire. Beaucoup reste à faire.

Tous les acteurs hospitaliers, y compris Mr  Michel Rosenblatt, doivent réfléchir aux mesures à prendre pour qu’un tel drame ne se reproduise pas plutôt que de défendre aveuglément ceux qui sont impliqués dans sa survenue. Il faut sortir de la culture de l’irresponsabilité et de l’impunité, car elle encourage la maltraitance et le harcèlement au sein de l’hôpital public. »

Publiquement interpellée Marisol Touraine, ministre de la Santé, ne saurait sans risque laisser longtemps se développer cette polémique sans précédent.

A demain

2 réflexions sur “Suites du suicide de Jean-Louis Mégnien: Marisol Touraine se doit désormais d’intervenir

  1. A Toulouse la polémique sur les conditions de la restructuration des urgences du CHU de Toulouse Purpan a été partiellement enrayée par le décès du docteur Jean DARNAUD, l’absence d’avocate adéquate mais elle a perduré , ravivée grâce en partie au travail d’un grand réalisateur , écrivain et journaliste, Jacques COTTA …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s