Méningite : 30 000 personnes invitées à se faire vacciner à Dijon. Combien oseront ?

 

Bonjour

Les anti-vaccinaux sont toujours (publiquement) cois. A commencer par le site du célèbre Pr Henri Joyeux. Pourtant un nouveau front s’est ouvert après l’alerte lancée par l’Agence Régionale de Santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté : « Cas d’infection invasive à méningocoque à Dijon : Les professionnels de santé appelés à la vigilance ». Deux morts entre fin octobre et fin décembre. Trois cas isolés mais une même souche de méningocoque W relativement rare en France pour laquelle il existe un vaccin – d’où la décision de l’ARS de lancer une campagne de vaccination auprès les étudiants dès la rentrée.

C’est bien le cas : aujourd’hui 4 janvier une vaste campagne d’immunisation contre la méningite va débuter sur le campus de Dijon. Environ 30.000 personnes sont potentiellement concernées par cette campagne de vaccination gratuite, basée sur le volontariat, précisé mardi l’ARS.

Le plan vaccinal prévoit trois phases : la première (du 4 au 6 janvier) concernera le pôle économie-gestion (environ 1.000 personnes) ; la deuxième (du 9 au 20) visera les quelque 10.000 étudiants et personnels de la faculté de droit et lettres ; la troisième (jusqu’à la fin du premier trimestre) sera élargie à l’ensemble du campus.

Invitation

Les premières filières concernées sont celles que fréquentaient les deux étudiants décédés d’une méningite à méningocoque de type W135 ces derniers mois. Fin décembre, l’ARS avait également révélé que l’état de santé d’un troisième étudiant, infecté également, évoluait « favorablement ».

« Nous ne sommes plus dans l’urgence mais dans des mesures préventives, cette campagne vise à ramener le risque au niveau de celui rencontré sur n’importe quel campus, a déclaré à l’Agence France Presse la Dr Carole Boiret, médecin inspecteur de la santé publique de l’ARS. Déjà, en décembre, les personnes ayant eu des « contacts proches et répétés » avec les étudiants infectés avaient été identifiées par l’ARS pour « leur recommander une prophylaxie antibiotique et les inviter à se faire vacciner ».

En l’absence de contact direct avéré entre les étudiants touchés par la méningite, les autorités sanitaires craignent que la bactérie circule dans le milieu étudiant via des porteurs sains. Le vaccin utilisé, en dose unique, protège contre quatre souches de méningocoque (A, C, Y et W).

Solidarité

Il existe ici le vaccin quadrivalent conjugué ACWY Menveo (Novartis -50,80 euros) qui peut être utilisé dès l’âge de deux ans. On dispose encore du Nimenrix (Pfizer – 50,80 euros) qui peut être utilisé dès l’âge d’un an. Ces deux vaccins sont disponibles en pharmacie d’officine (et remboursés) depuis le début de l’année 2014.

Combien seront-ils, sur les trente mille, à oser se faire vacciner ? Hier la question ne se serait pas posée. Elle s’impose aujourd’hui, une époque où le vaccin est progressivement perçu comme une menace vis-à-vis de l’intégrité corporelle et l’immunité naturelle. Une époque qui (anti-vaccinaux en tête) ne veut plus entendre que la vaccination peut aussi être une réponse solidaire collective face à une menace virale ou bactérienne qui vise, sans distinction, l’espèce humaine.

A demain

Une réflexion sur “Méningite : 30 000 personnes invitées à se faire vacciner à Dijon. Combien oseront ?

  1. Toujours le même discours :
    « la vaccination peut aussi être une réponse solidaire collective face à une menace virale ou bactérienne qui vise, sans distinction, l’espèce humaine »
    Il n’y a pas « LA vaccination » mais des vaccins dont certains sont indispensables, et d’autres beaucoup moins.

    Il semble que pour vous, il n’y ait que 2 camps : les gens raisonnables qui sont pour LA vaccination et les déraisonnaibles anti-vaccinaux.
    Ne croyez vous pas que les « choses » sont un peu plus compliquées que votre manichéisme?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s