Compteurs Linky : la supplique électrique de deux octogénaires dont les nerfs sont usés

Bonjour

La direction centrale d’EDF prendra-t-elle langue avec eux ? Pour l’heure, friture sur la ligne. Ninon et Jean Pelle sont deux retraités octogénaires de Bossay-sur-Claise. C’est là un petit village du sud de la Touraine, niché dans la vallée de la Claise. Marisol Touraine en est la députée (actuellement secondée par son suppléant). René Descartes et Axel Kahn sont nés non loin de Bossay.

De Ninon et Jean Pelle on ne savait rien avant un papier Christian Caillet, correspondant local de La Nouvelle République du Centre Ouest : « Linky use les nerfs de deux octogénaires ».

« Ninon et Jean Pelle, tous deux retraités, sont furieux contre Enedis (ex-ErDF). Comme tous les habitants de Bossay-sur-Claise, ils ont reçu fin novembre une lettre de cette société les informant du remplacement prochain de leur compteur électrique par un compteur « communicant » Linky.

« Il leur avait été affirmé que la société partenaire installatrice les contacterait au préalable. Premier faux pas. Le 28 décembre, des techniciens, sans avoir annoncé leur visite, ont procédé à la pose du nouveau compteur Linky. Surpris par l’absence de confirmation, mais rassuré par les avantages dont il allait bénéficier, le couple a laissé procéder à ce changement.

La satisfaction n’a duré qu’un très court temps. Dès la pose du nouveau compteur, le disjoncteur les a privés d’électricité de nombreuses fois dans la journée. Après un appel à Enedis, Jean et Ninon Pelle se sont vu répondre que la société n’était pas responsable de cet état de fait, et qu’ils devaient contacter le service de dépannage d’EDF. Autre mauvaise surprise, ce service leur a répondu qu’aucune intervention ne pouvait avoir lieu pendant les fêtes, et qu’un technicien ne pourrait se déplacer que le 10 janvier. »

Or il faut savoir que les coupures se sont alors multipliées à raison de quinze fois par jour. Le couple utilise un chauffage basé sur une pompe à chaleur qui ne nécessite certes pas un débit électrique important et qui fonctionnait très bien avant la pose du nouveau compteur. Or, par malheur le disjoncteur se trouve au sous-sol. Conséquence : les deux octogénaires sont obligés de descendre et remonter les escaliers de nombreuses fois par jour.
La ministre, le verre de l’amitié et la galette des rois

Ninon et Jean Pelle n’ont pas songé, semble-t-il, à demander à Marisol Touraine de les aider. C’est dommage : la ministre de la Santé était le 6 janvier dernier dans la salle des fêtes de Bossay pour présenter ses vœux.

« Dans son discours, le maire Jean Bois a évoqué la pose des nouveaux compteurs électriques Linky , qui a débuté fin décembre 2016 sur Bossay, répondant à la loi de transition énergétique, démarche indépendante de la municipalité. Aussi, une personne de chez Enédis, tiendra une permanence, pour des entretiens individuels, sur inscription préalable, jeudi 12 janvier 2017 à la mairie, afin de répondre aux interrogations des habitants.

« Il a annoncé les travaux prévus pour 2017 :

  • l’étude de l’isolation des ouvertures du gîte communal,
  • le projet de ravalement du pignon de l’église donnant sur la place, édifice classé monument historique,
  • réfection des toilettes publiques près de l’église.

Il a parlé, de l’entrée en vigueur de la loi interdisant aux communes l’utilisation de pesticides à compter du 1er janvier 2017, à ce titre, il a incité la population à un effort collectif général, chacun prenant en charge les abords de son habitation, sachant que la commune va devoir investir dans du matériel adapté pour le désherbage thermique.

« Marisol Touraine, Ministre de la Santé, a présenté ses meilleurs vœux pour l’année 2017 à toute l’assistance. Elle a remercié le travail et le dévouement du personnel hospitalier, des services publics, des forces de l’ordre et de la sécurité civile, évoqué la santé, la protection sociale, les structures médicales… Pour terminer la soirée, la traditionnelle galette des rois et verre de l’amitié ont été partagés avec la population et les personnalités. »

Les deux retraités sont néanmoins prêts à employer tous les recours possibles pour trouver une solution à leur problème. Ils envisagent même le dépôt d’une plainte et parlent de contacter l’Institut National de la Consommation. Depuis la capitale le service communication d’EDF entendra-t-il assez tôt leur supplique ?

A demain

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s