«La PMA pour toutes !» (Pr Frydman) Que répondront Fillon, Macron, Mélenchon et Le Pen ?

 

Bonjour

Le célèbre Pr René Frydman a fait un cauchemar : il était devenu agent de la circulation ; en charge d’orienter des femmes infertiles (ou pas) vers l’étranger ; un pays étranger où elles bénéficieront d’inséminations que la loi de bioéthique leur refuse en France.

Ce spécialiste avait déjà cherché à se faire entendre, avec près de deux cents de ses confrères. C’était dans Le Monde il y aura bientôt un an : « Nous, médecins, avons aidé des couples homosexuels à avoir un enfant même si la loi l’interdit ». Ce sera dès demain « Le Droit de choisir ». On l’apprend aujourd’hui : le Journal du Dimanche lui offre deux pleines pages d’extraits choisis de son prochain ouvrage : « Le cri de colère de René Frydman qui réclame la PMA pour tous ». Ce sera « Le Droit de choisir ». (Le Seuil, 112 pages, 14 euros). Etrange livre, en vérité, où le collectif se fond dans le singulier :

« Dans un manifeste publié dans Le Monde du 17 mars 2016, signé par deux cents spécialistes, René Frydman, pionnier de la médecine procréative, assume « avoir aidé, accompagné certains couples ou femmes célibataires dans leur projet d’enfant dont la réalisation n’est pas possible en France ». D’une certaine manière, il admet avoir bousculé une législation désuète. Dans ce livre, rédigé à la première personne, il nous dit pourquoi. »

Sonnette législative

Le « Je » prend la place du « Nous », en somme. Un grand classique politique. L’éditeur présente son auteur comme un « lanceur d’alertes en blouse blanche » qui « choisit ses combats » et qui, aujourd’hui, « tire la sonnette d’alarme ». Tirer cette sonnette avec « l’espoir de changer la législation française sur l’assistance médicale à la procréation ». Une législation à laquelle il est loin d’être étranger mais dont il dénonce désormais « les blocages et les incohérences ».

Aujourd’hui « consultant universitaire » à l’hôpital Foch de Suresnes, René Frydman se fait, naturellement, le porte-parole de gynécologues, biologistes, psychologues et obstétriciens : « face au progrès de la connaissance scientifique et aux changements des modes de vie et des aspirations, le médecin doit-il, peut-il, rester spectateur, comme l’y engage la loi française ? ».

Faut-il, en somme ne pas respecter la loi quand la loi ne vous semble pas bonne ? De même que celle de Didier Tabuteau et Martin Hirsch sur la « Sécurité Sociale Intégrale » ,  l’initiative de René Frydman tombe à pic pour, sur des bases éthiques et pragmatiques, réveiller une pré-campagne présidentielle soporifique. Que répondront MM Fillon, Macron, Mélenchon et Mme Le Pen ?  Avec quels arguments de fond ? Que dira Jacques Testart  sur son site ?

Etrange passivité

Le consultant universitaire de Foch a déjà dit sa fatigue devant une situation qui n’évolue pas. Il redit sa colère devant une France « autrefois défricheuse dans le domaine de la PMA » et qui désormais « se laisse dépasser par d’autres pays ». Une France qui ne change pas sa loi bioéthique interdisant (depuis toujours) aux femmes seules et/ou homosexuelles d’avoir accès aux techniques de PMA. Il rappelle quelques éléments douloureux pour la gauche de gouvernement et celle qui n’y aspire pas :

« L’ouverture de la PMA à toutes les femmes, quelle que soit leur orientation sexuelle ou leur conjugalité faisait partie des promesses du candidat Hollande lors de la présidentielle de 2012. Cette possibilité a été écarté au moment du débat sur la loi sur le mariage pour tous. Le Comité national d’éthique est saisi… depuis janvier 2013. Tout semble paralysé. Nous n’en pouvons plus de demeurer passifs. »

Etrange « passivité obligée » pour des citoyens qui publient des manifestes, pour des agents de la circulation qui ont très largement accès à tous les canaux politiques et médiatiques. Que doit faire le militant (socialiste) quand il prend conscience des limites de son militantisme – et ce alors même que son parti détient le pouvoir exécutif ?

A demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s